fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

Oubliez le SEO : 12 tactiques pour exploser votre visibilité en 2019

98
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

Oubliez le SEO : 12 tactiques pour exploser votre visibilité en 2019

Stéphane Truphème
Oubliez le SEO : 12 tactiques pour exploser votre visibilité en 2019

Vous croyez toujours au SEO ?

50% des recherches sur Google ne génèrent plus de clic !

Plus de clic, rien, nada !

Répartition des clics dans les SERPs

À cela, vous ajoutez le fait :

  • qu’une partie des clics est dirigée directement sur des sites appartenant à l'écosystème Google (Google Maps, YouTube, Google Images…)

  • que le paid prend une part toujours plus croissante dans les SERPs, notamment sur mobile.

Première position sur Google

Il ne reste vraiment plus beaucoup de place pour le SEO.

Alors, pourquoi continuer à mettre autant d’énergie sur une pratique qui ne rapporte plus autant que par le passé ?

Dans cet article, je vais vous montrer 12 tactiques qui permettent de gagner VRAIMENT en visibilité sans tout miser sur le SEO.

Et le truc magique, c’est que ces tactiques permettent souvent d’adresser des signaux positifs à Google, ce qui ne manquera pas de renforcer vos positions dans les SERPs.

Vous ferez donc du bien à votre SEO sans même le savoir !

Attention tout de même, mon propos n’est pas de vous dire d’arrêter de faire du SEO. 

Et ce pour 2 raisons :

  1. Le SEO est avant tout une démarche qualité qui nous pousse à toujours faire mieux en termes de contenu, d’UX / d’UI, de conversions, d’engagement. Et le gagnant c’est bien évidemment vos lecteurs !

  2. Le SEO n’est pas mort, loin de là. Mais il est incontestable que la part de trafic qu’il nous renvoie baisse d’année en année et qu’il faut s’adapter à cette nouvelle donne.

En résumé, je suis arrivé à la conclusion que tout miser sur le SEO aujourd’hui n’est plus suffisant, il faut le compléter avec d’autres tactiques marketing. Il est désormais temps de se pencher sur les 12 tactiques hors SEO qui permettent de gagner en notoriété, de générer du trafic, de l’engagement, et des backlinks !

Allons-y !

Preview: Checklist du Content Marketing – 25 astuces à essayer absolument en 2019

Prêt à actualiser votre stratégie du Content Marketing cette année ? SEMrush a préparé une checklist de Content Marketing pour 2019. Vous y découvrirez les dernières astuces qui vous aideront à garder une longueur d'avance sur les tendances en marketing de contenu. Tirez le meilleur parti de ces tactiques, idées et outils pour redynamiser votre stratégie de Content Marketing.

Obtenez un PDF gratuit

1. Écrivez des Guest Posts

Le Guest Post n’est pas une tactique nouvelle, mais fonctionne réellement bien pour gagner en notoriété.

Comment s’y prendre ?

C’est très simple. Il vous faut :

  • Identifier les blogs ou sites Web influents dans votre domaine et qui sont ouverts aux rédacteurs externes ;

  • Étudier leur ligne éditoriale et leurs contenus ;

  • Tenter de trouver des idées de sujets qui pourraient coller à leur ligne éditoriale et qui n’ont pas encore été traitées sur leur blog ;

  • Contacter les responsables des blogs identifiés pour leur proposer les sujets qui vous semblent intéressants à aborder. Attention, cette étape est essentielle. Votre “pitch” doit être aux petits oignons. Dans le cas contraire, vous risquez d’essuyer un refus ;

  • Rédiger le billet ;

  • Promouvoir le billet.

Cet article est l’exemple même du “Guest Post”.

En le publiant sur le blog de SEMrush, je bénéficie d’une audience étendue. 

Audience qui ne me connaissait probablement pas.

Certes, il s’agit actuellement d’un concours. Mais rien ne m'empêche de proposer d’autres articles sur le blog SEMrush tout au long de l’année. Enfin, s’ils le veulent bien...

Soumettre un article sur le blog Semrush

Attention tout de même, ce que nous cherchons, ce n’est pas uniquement la notoriété, mais également du trafic vers notre propre site Web ou blog.

Il ne faut donc pas se contenter de la biographie en fin d’article pour espérer générer beaucoup de trafic.

Une partie importante des lecteurs se seront arrêtés avant d’arriver jusque là.

Il faut donc proposer des call-to-action directement dans le corps de l’article.

Ces derniers peuvent renvoyer sur des ressources complémentaires intéressantes, en lien direct avec l’article.

Bien évidemment, ces ressources sont hébergées sur votre propre site Web, générant ainsi un trafic non négligeable.

Par exemple, je vous propose de consulter mon article “50 idées surprenantes pour générer une audience et des conversions de dingue à adopter dès maintenant [+ super bonus]” directement sur mon blog.

Générer une audience et des conversions

C’est un parfait complément à celui-ci.

Vous pouvez également lier des datas complémentaires à votre article telle qu’une infographie par exemple. 

Toutes les opportunités de créer un lien sortant vers votre site ou votre blog sont donc à prendre.

2. Rédigez des commentaires sur des articles qui sont lus par votre audience

Il ne s’agit pas ici d’écrire des commentaires sur les articles de blog de vos concurrents, mais bien de participer aux discussions sur des articles qui intéressent vos cibles.

Attention, vous devez être légitime pour prendre de la parole et veiller à apporter de la valeur aux échanges.

Et si vous avez l’opportunité de glisser un lien vers l’un de vos contenus, faites-le ! 

Mais ce dernier doit offrir quelque chose d’intéressant aux lecteurs et être complémentaire à l’article que vous commentez.

Évitez par contre de partager votre lien dans un commentaire qui n’apporte absolument rien au débat. C’est juste INSUPPORTABLE !

Commentaire Blog

3. Participez aux discussions qui impliquent votre audience sur les médias sociaux

Bien évidemment, participez activement aux commentaires générés par vos propres publications en y répondant et en y apportant de la valeur.

N’hésitez pas également à participer aux échanges qui se créent sur d’autres profils que le vôtre, chaque fois que c’est pertinent.

En apportant de la valeur aux échanges, vous vous rendrez visible et vous pourrez même inciter certaines personnes à cliquer sur un lien que vous aurez subtilement proposé dans votre commentaire.

Dans l’exemple ci-dessous, c’est le cas de Plezi qui profite de son commentaire pour inclure un lien vers son site Web.

Commentaire Linkedin

4. Redonner à la Newsletter ses lettres de noblesse

Il n’y a pas que Google qui renvoie de moins en moins de trafic vers votre site Web. 

C’est aussi le cas de toutes les grandes plateformes sociales : Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram…

Google Mobile CTR

Pourquoi ?

Bien tout simplement pour gagner la course à l’audience. Plus ils nous gardent captifs “chez eux” et plus ils nous “monétisent” à travers leurs offres publicitaires.

De plus, selon Wisemetrics, la durée de vie totale d’une publication sur Facebook n’est que de quatre heures et demie environ, et celle d’un tweet, un peu plus d’une heure…

Les emails mettent en moyenne 12 jours avant que leur taux d’ouverture ne cesse de croître et leur taux d’engagement concerne un pourcentage bien plus important qu’une publication sur un média social. 

Pour rappel, si vous ne sponsorisez pas vos publications sur Facebook, Linkedin, Instagram… votre reach sera très, très proche de zéro.

Autant dire que vous n’allez pas toucher grand monde…

Résumons :

  • Google renvoie moins de trafic vers les sites des éditeurs (le graphique ci-dessus nous montre les “no-click searches”)

  • Le reach organique de Facebook est au plus bas

  • Instagram ne permet pas de faire de lien sortant

  • LinkedIn privilégie les publications sans liens

  • YouTube tronque les descriptions des éditeurs de vidéos juste avant l’apparition du lien

  • Les Tweets sans lien connaissent plus d’engagement et d’amplification

  • La compétition sur les “Ads” devient drastique

Il faut agir ! 

Oui, mais comment ?

En revenant aux basics 🙂

La bonne vieille newsletter en fait partie !

Pourquoi ?

Parce qu’il s’agit d’un canal qui nous appartient, les abonnés sont donc les “nôtres” et pas ceux de Linkedin, Twitter, Instagram ou encore Facebook…

De plus, nos abonnés sont beaucoup plus captifs que nos followers sur les médias sociaux. Nous avons la quasi-certitude qu’ils vont recevoir nos contenus et ainsi avoir l’opportunité de réagir (ouvrir le mail, cliquer, commenter, répondre…).

D'ailleurs et sans surprise, le taux de clients est plus important parmi les abonnés que les non-abonnés.

Les taux d’ouverture et de clics sont également de très bons baromètres de la qualité de vos contenus.

Ils ne mentent pas !

En dessous des 40 % de taux d’ouverture, vous devez commencer à vous alerter.

Taux d'ouverture email

On peut ainsi considérer qu’un abonné équivaut à 1000 followers.

La newsletter n’a jamais été aussi moderne et attractive pour les marketeurs.

Ne la négligez pas.

Inciter un maximum de vos visiteurs à s’abonner. Vous travaillerez ainsi vos conversions par la même occasion !

D’ailleurs, si vous n’êtes pas abonné(e) au Blog Captain Marketing, faites-le sans plus tarder sous peine de louper de super contenus 🙂

5. L'influencer outreach

Selon une étude de Tomoson, les spécialistes du marketing ont qualifié la stratégie d'influence comme "le canal d'acquisition de clients qui connaît la croissance la plus rapide, dépassant de loin la recherche organique, le paid search, et l’email marketing".

Woww !

Influence Marketing

Les influenceurs possèdent généralement une large audience. 

S’ils partagent vos contenus, vous gagnerez en visibilité et vous récolterez un trafic additionnel loin d’être négligeable.

Mais voilà, comme pour tout, il n’y a pas de baguette magique.

Ce n’est pas une technique facile.

Pour décider quels influenceurs vous devez contacter, commencez par créer des guidelines. 

Kristen Matthews de GroupHigh suggère de qualifier les influenceurs sur la base de trois critères : 

  • l’adéquation avec vos contenus, 

  • la portée,

  • et l’engagement potentiel.

En sélectionnant les bons influenceurs, vous serez obligé de lire leurs contenus et de mieux comprendre par quel biais vous pouvez les aborder.

Il faut ensuite trouver une “monnaie d’échange”. Si vous souhaitez qu’un influenceur partage votre contenu ou en parle, il faut qu’il y gagne lui-même quelque chose. 

Il est donc essentiel de déterminer ce “quelque chose”.

Par conséquent, il est important de définir des objectifs clairs pour votre campagne. 

Soyez honnête avec les influenceurs approchés et ne cachez pas vos véritables motivations.

Concentrez-vous sur la création de valeur pour la relation avec vos influenceurs, et pas uniquement pour vous.

Tout est question de réciprocité.

Avant de les contacter, vous devez donc être certain de ce que vous leur offrez en retour.

Quoi que vous fassiez, apprenez à développer une relation mutuellement bénéfique.

Si votre propre influence et restreinte, commencez par des micro-influenceurs qui seront plus susceptibles de vous écouter, car la relation sera plus équilibrée.

Proposez-leur par exemple un interview écrit, vidéo ou podcast, ou encore la réalisation d’un article en commun, d’une infographie, d’un livre blanc…

N’automatisez pas votre approche. Elle doit être individualisée pour chaque influenceur.

6. Créez un outil gratuit pour générer des liens entrants vers votre site Web

Comptez uniquement sur des articles de blog bien référencés pour construire une visibilité importante, c’est aujourd’hui quasi impossible.

Si vous souhaitez générer une forte visibilité dans des temps records, vous avez tout intérêt à proposer des outils accessibles gratuitement.

Les outils peuvent être des assessments, des tests, des diagnostics, des évaluateurs, de calculateurs…

Seule l’imagination est la limite.

L’important est bien évidemment qu’il soit en phase avec les besoins de vos cibles.

S’ils apportent une vraie valeur, ils seront très viraux. 

Ainsi, SEMrush propose 10 requêtes gratuites pour analyser son domaine, des mots-clés ou encore des URLs spécifiques.

Semrush

Et au-delà d’être viral, ces outils vous permettent de générer un max de conversions !

7. Ciblez les backlinks de vos concurrents

Il s’agit d’une des techniques de “SEO off-page” les plus intéressantes.

Cela consiste à repérer les backlinks que vos concurrents ont obtenus et de tenter de les acquérir à votre tour.

Avec SEMrush, vous obtiendrez très rapidement ce type d’informations.

Backlink Semrush

C’est un travail de fourmis, mais en le faisant vous pourrez détecter :

  • des influenceurs et appliquer la recommandation “L'influencer outreach”, ci-dessus ;

  • des partenaires pour des échanges de liens ;

  • des “Link Roundups” que vous pourrez facilement approcher ;

  • des liens qui pointent vers des contenus concurrents qui ne sont plus à jour. Vous pouvez alors proposer à ces éditeurs de changer le lien vers vos contenus qui eux sont à jour.

SEMrush Link Building Tool

Découvrez des nouvelles opportunités de netlinking

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

8. Participez à des podcasts

Les podcasts sont très à la mode. 

1/3 des Américains âgés de 25 à 54 ans en écoutent régulièrement.

Google commence à les afficher dans ses SERPs.

Et la tendance semble réellement enclenchée en France. 

Vous pouvez créer vos propres podcasts. Mais c’est long et il faut ensuite les faire connaître.

Il y a quelque chose de plus simple à faire : participer à des Podcasts existants !

Ce faisant, vous obtiendrez une belle visibilité.

Podcast

Comment ?

Dans votre domaine d’activité, partez à la recherche des Podcasts qui cartonnent sur SoundCloud, iTunes ou encore Stitcher, par exemple.

Repérez les créateurs et animateurs de ces Podcasts. Suivez-les sur Linkedin. 

Intéressez-vous à ce qu’ils font. 

Et trouvez un sujet en phase avec leur ligne éditoriale.

Une fois le bon sujet trouvé, contactez-les.

Si vous arrivez à vous faire inviter, vous jouirez d’une belle tribune.

Ça vaut le coup de tenter !

NB : le conseil marche également pour la vidéo. Si vous pouvez être interviewé.e en vidéo, faites-le !

9. Publiez des contenus sur Medium et ailleurs

Ne vous contentez pas de publier uniquement sur votre blog.

D’autres plateformes peuvent s’avérer être de belle caisse de résonnance.

Je pense notamment à Medium

Medium

Mais bien d’autres sites Web peuvent s’avérer intéressants : le JDN, Les Echos, FrenchWeb…

Ceci vous permettra de gagner en visibilité et en notoriété, rapidement.

Étudiez et sélectionnez le ou les sites Web qui vous semblent intéressants en fonction de leur audience.

Définissez les sujets qui vous semblent pertinents à traiter.

Et suivez les procédures mentionnées par les sites sélectionnés pour pouvoir publier vos contenus. 

Pensez également à recycler vos “vieux contenus”.

Dans la mesure où ils sont toujours d’actualité, n’hésitez pas à les publier à nouveau sur Medium ou Linkedin par exemple.

Vous ferez ainsi revivre vos contenus, vous toucherez une nouvelle audience et vous serez visible sur des carrefours d’audience incontournables.

Not so bad ! Isn’t it?

10. Participez à des événements ou créez le vôtre !

Les événements, quels qu'ils soient, sont toujours un excellent moyen de gagner en visibilité.

Faites la liste de tous les événements sur l’année et sur lesquels vous pourriez toucher une audience qui vous intéresse.

Il peut s’agit de conférence, de salon, de webinar, d’émission TV…

Préparez votre argumentaire et contactez les organisateurs des événements que vous avez sélectionnés..

Pensez à effectuer une belle promo de votre participation avant et après l’événement.

Capitalisez sur les contenus créés pour votre participation en rédigeant par exemple un article de blog, en tournant une vidéo ou encore en publiant vos slides sur Slideshare.

J’ai par exemple participé à un Webinar organisé par RH Solutions. Il y avait plus de 260 inscrits.

C’est un gain de visibilité facile.

Webikeo

J’en ai profité pour écrire un article que j’ai publié sur mon blog : “Comment grossir rapidement son business avec l’Inbound Marketing quand on est indépendant”.

Pensez également à créer votre propre événement. 

Un Webinar ou un Meetup représentent des formats à la portée de tous.

11. Essayez “l’Account Based Content”

Vous pouvez utiliser le contenu comme un “cheval de Troie” qui permet de solliciter l’attention de vos prospects.

Cela peut être très efficace, notamment en B2B.

L’approche est certes “intrusive”, mais elle sera tolérée si votre contenu apporte une réelle valeur ajoutée.

L’idée ici est de réaliser des contenus qui ciblent très spécifiquement un compte en particulier. 

Nous sommes très proches de l’Account-Based Marketing.

Plutôt que de concevoir un livre blanc générique qui sera téléchargé par des dizaines ou des centaines de personnes, il faut ici personnaliser le document pour les besoins spécifiques d’une ou de quelques personnes ciblées au sein d’une entreprise sélectionnée pour son potentielle commerciale. 

Il suffit alors de trouver les coordonnées des personnes ainsi ciblées et leur adresser le document afin d’éveiller leur curiosité et les inviter à engager un échange.

Si par exemple, je vous adresse un document du type : “Découvrez comment votre concurrent “ABC” a augmenté ses conversions de plus de 150 % grâce à notre solution “XYZ”.

Vous ne resterez probablement pas insensible si le sujet de la conversion vous intéresse. 

Dans ce cas, il y a fort à parier que vous consulterez ce document. 

Si ce dernier est de valeur et qu’il vous apprend réellement quelque chose, vous accepterez probablement ma demande de RDV téléphonique.

C’est le principe de l’Account-Based Content.

Plutôt que d’atteindre que les visiteurs viennent consulter vos contenus, vous leur adressez de manière ciblée.

Linkedin peut s’avérer être une plateforme de choix pour toucher les bonnes personnes et les contacter.

Mais vous pouvez également faire de l’email OutReach. Ça fonctionne également très bien !

12. Incitez vos commerciaux à partager vos contenus

Si vous disposez d’une équipe commerciale, sensibilisez-la à l’utilisation de vos contenus.

Les nouvelles pratiques de vente (Social Selling, Inbound Sales, Smarketing…) ne peuvent pas être pratiquées convenablement sans un contenu de qualité.

Vos commerciaux doivent partager vos meilleurs contenus afin de se rendre visibles auprès de leurs prospects sur Linkedin.

Ils peuvent également les utiliser pour alimenter leurs scénarios d’email OutReach.

Mais attention, ils doivent incarner vos contenus. Sinon, il ne s’agira que d’un post “Corporate” supplémentaire dont personne n’a rien à faire.

Bonus

  • Ajouter des “Share Trigger” dans vos contenus.

  • Transformez vos contenus en de nouveaux formats.

  • Écrivez des contenus longs.

  • Encouragez vos lecteurs et clients à écrire des reviews et commentaires.

  • Soyez focus sur la qualité plus que sur la quantité (même si cette dernière compte tout de même).

  • Commentez des articles de blog intéressants et en lien avec votre business.

  • Lancez une campagne de “Referral marketing”.

C’est à vous de jouer maintenant !

Vous l’aurez compris, il n’y a pas que le SEO dans la vie.

Beaucoup d’autres techniques permettent de gagner en visibilité. Et l’ironie du sort, c’est que la plupart d’entre elles seront bénéfiques pour votre stratégie SEO !

Alors, pourquoi s’en priver ?

N’hésitez pas à partager ce post et surtout à le commenter. Je réponds personnellement à toutes les questions et à tous les commentaires.

Et pensez à vous abonner à mon blog !

L’outil SEO Writing Assistant

Optimisez votre contenu dans Google Docs et sur WordPress !

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Stéphane est passionné par le marketing digital, domaine dans lequel il évolue depuis plus de 20 ans.

Il a co-fondé l’une des toutes premières agences digitales en France.

Il a piloté de nombreux projets de transformation digitale pour le compte des clients de l'agence.

Il a également été l’un des tout premiers à avoir introduit la notion d’Inbound Marketing en France.

Il accompagne désormais ses clients sur des programmes de mentoring innovants qui mélangent conseil, formation et coaching opérationnel.

Quand vous entendez quelque chose, vous l’oubliez.
Quand vous voyez quelque chose, vous le mémorisez.
Mais ce n’est qu’en faisant quelque chose, que vous le comprenez*.
*Michael E. Gerber - E-Myth

Retrouvez-le sur Linkedin : fr.linkedin.com/in/trupheme, mais surtout rejoignez sa communauté de lecteurs fidèles et engagés sur son blog: Captain Marketing

Participez à ses bootcamps ou contactez-le si vous souhaitez bénéficier d'un programme de mentoring pour dompter le growth marketing efficacement !

Il vient de rédiger un ouvrage publié aux éditions Dunod : Content Marketing - Créer des contenus qui font vendre
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Je découvre ton article un peu tard.. Bravo Stéphane, encore un super article inspirant ! Et merci d'avoir cité Plezi :)
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Nodet Marie
Merci Marie 😊Semrush / Plezi, c'est une belle association, non ? 😉
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Merci pour cette mine d'informations utiles !
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Baptiste Legris
Merci à vous Baptiste pour votre gentil commentaire 😊
Alexandre Nouhaud
Assistant

Un membre expérimenté qui est toujours ravi d'aider les autres.

Super article ! Hop, dans mes favoris :) En plus de beaucoup m'inspirer, cet article me permet de ne plus être obsédé par le SEO et de tenter des approches tout aussi intéressantes et efficaces. Après tout, il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier...
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Alexandre Nouhaud
Merci Alexandre pour votre message. Oui pour réussir son SEO, il ne faut plus penser uniquement SEO. Cela peut paraître paradoxale, mais en fait cela donne encore plus de valeur au SEO en diversifiant largement les tactiques / techniques pour se positionner 😁
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Merci Stéphane ! Encore un article très intéressant et très complet.
En ce moment, nous suivons plutôt le point 12 sur comment inciter les commerciaux à partager du contenu.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Solen Carreau
Merci pour ton commentaire @Solen. Tu as parfaitement raison d'insister sur le point 12. Il est essentiel et je m'aperçois en le relisant que je n'ai pas suffisamment développé ce point. Je vais donc m'y atteler lors d'un prochain article. Voici déjà une piste, probablement la meilleur : créer un bon contenu, le partager sur son profil, attendre que les résultats tombent, réunir ses commerciaux, leur montrer les résultats et leur demander s'ils veulent les mêmes. Par exemple, mon post promo sur le guide "Comment Dompter Linkedin" (https://www.linkedin.com/posts/trupheme_linkedin-socialselling-inboundsales-activity-6582547920657096705-bNtO) a recueilli +30k vues, +350 leads, +400 connexions. Je pense qu'aucun commercial ne serait insensible à de tels arguments 😎
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Très intéressant tout ça, toujours plein d idées ! Je suis d accord que construire son propre média reste une valeur sûre
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Gaelle C.
Merci Gaëlle, oui c'est important de trouver de nouvelles idées en permanence, les tester et les adopter en cas de bons résultats. Quant à la marque média, c'est une nécessité absolue si l'on souhaite émerger sur le web !
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

J'adore la tactique N° 4, même si la Newsletter n'est pas simple à tenir dans le temps. La tactique N° 5 me semble également de plus en plus pertinente. Dans tous les cas, merci pour ce post très complet et très didactique. Je vais m'abonner à votre newsletter.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Jean-Yves Zoyo
Merci Jean-Yves, oui en effet la Newsletter est "exigeante", mais c'est un super canal de rétention. La tactique n° 5 est également très pertinente. Pas facile à manier, mais efficace lorsqu'on y arrive :)
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Ce que je retiens en diversifiant notre approche de la sorte c'est qu'on se dirige davantage vers toujours plus de valeur pour notre cible et cela diversifie aussi notre métier de marketeur. Cela nous permet de nous renouveler et d'innover en permanence. Merci pour cet article.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Jean-Marc VILLATTE
Merci Jean-Marc pour votre commentaire. Oui vous avez mis le doigt sur l'essentiel : "la valeur que nous apportons à nos cibles". Quant à la diversification, je vous rejoins sur le fait qu'elle nous oblige à innover sans cesse, mais si des fois, il serait bien que les choses se calment un peu ;)
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Merci Stéphane pour tous ces conseils et informations pour donner de la visibilité aux contenus. Des informations de qualité et utiles. A très bientôt.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Emmanuel Foa
Merci Emmanuel, il ne reste plus qu'à les appliquer 😁
Marc LALIAT
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Le contenu, toujours le contenu (et c'est tant mieux).
Je crois que 22 ans après Bill Gates (et son fameux «Content is King») tu valides la priorité des actions.

Mais vu l'investissement nécessaire sur cette production de contenu de qualité, le soucis se déplace vers la difficulté à trouver le bon angle, le bon titre, la bonne sémantique.
Est ce que l'IA ou le big data peut aujourd'hui fournir aux Marques un cadre éditorial précis (quels sujets précis aborder pour être lu à 100% par sa cible), à partir des données collectées sur leur marché (blogs, forums, réseaux...)?
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Marc LALIAT
Merci, Marc pour votre commentaire. C'est exact, la concurrence démentielle qui existe aujourd'hui autour du contenu ne laisse plus beaucoup de place pour l'amateurisme, voire même la spontanéité. Tout doit être prévu à l'avance, pesé, soupesé et calculé. L'IA est une réponse parmi d'autres. D'ailleurs, SEMrush offre, dans sa panoplie d'outils, des solutions qui nous permettent de gagner beaucoup de temps dans le choix des sujets à aborder. Ces solutions s'appuient bien évidemment sur l'IA. Ce sont des aides précieuses. Après, rien de ne remplacera l'expérience (enfin, j'espère ;). Par exemple, ce post n'a pas été dicté par l'IA, mais par l'envie, l'amusement, la passion d'écrire sur le marketing digital. Donc oui pour l'IA, mais il faut en fait aussi laisser libre cours à son intuition. C'est parfois, aussi la chance qui conditionne le succès d'un contenu ;)
Pierre ANTOINE
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Super article! J'applique la règle numéro 2 en rédigeant un commentaire ;-). Plus sérieusement, merci pour ce panorama très concret et facile à mettre en oeuvre.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Pierre ANTOINE
Merci Pierre, la règle numéro 2 est en effet un bonne règle ;)
Anselme Eza
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Un article fort intéressant qui me permet de découvrir de nouvelles approches pour améliorer la traffic sur son site web. L'approche de l’Account Based Content me plaît bien. Je vais la tester.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Anselme Eza
Merci Anselme, oui L'Account Based Content, bien orchestrée, est une super tactique. J'écrirais d'ailleurs prochainement un article à ce sujet sur mon blog Captain Marketing.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Article très intéressant, mais pour certains sites il est très très difficile d'apparaître en première page car le coût de la SEO est encore trop élevé par rapport à ses retombées. Google et Facebook ont la main basse sur les résultats des recherches et les résultats sont basés sur les algorithmes qui modifient le paysage de la SEO. Aussi dans certains pays l’investissement en SEO n'apporte peu car les gens se dirigent presque automatiquement vers des sites qui investissent peu en seo mais qui ont une popularité telle qu’ils aspirent votre énergie dépensée en SEO. En ce qui concerne les blogs,vos propos sont intéressant mais encore il est difficile d’avoir des gens qui s'intéressent aux sites moins connu, d'où la difficulté d’avoir du trafic vers notre site par exemple..
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Firstads
Merci pour votre commentaire. Une seule réponse à vos interrogations : il faut apporter beaucoup, beaucoup plus de valeur que vos concurrents pour avoir une chance d'émerger et pourquoi pas avoir une stratégie de visibilité sur les sites vers lesquels "les gens se dirigent presque automatiquement".
Benoît Collet
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Hello Stéphane,
Je ne suis pas d'accord sur le fait que ces tactiques soient "hors SEO".... Elles sont totalement SEO, c'est juste Google qui est devenu evil et nous renvoie de moins en moins de trafic !
Le SEO ne mourra jamais, mais Google, lui.... peut être ! :p

Et ravi d'être cité avec mon commentaire dans ton article :) Il faudra que tu viennes faire un guest blog comme l'avait fait Greg : https://www.plezi.co/fr/guest-blogging-b2b/ ;)
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Benoît Collet
Hello @Benoît, elles ne sont pas SEO, elles favorisent le SEO. De mon point de vue, elles doivent être mise en œuvre pour ce qu'elles sont et non pour faire du SEO. Après, l'effet kiss cool est qu'elles enrichissent ta strat SEO. Bon, enfin on se comprend ;) Greg ? Mais c'est un super pote !! Je vais faire un article sur le popup alors ;)
Jason Barnard
chroniqueur

Les chroniqueurs du blog SEMrush sont les auteurs qui partagent régulièrement leur expérience avec notre communauté en publiant des contenus enrichissants.

chroniqueur
Super article !
HYPER content de t'avoir sur le webinaire
https://fr.semrushchina.cn/webinars/piliers-strategie-netlinking-perenne/
Pour l'aspect liens venant du marketing de contenu (que j'adore !)
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Jason Barnard
Merci Jason, on va bien s'amuser à ce webinaire ;)
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Excellent panorama de tactiques complémentaires au SEO ! Merci Stef'. Pour ma part, j'applique déjà les leviers : guest blogging, commentaires d'articles, discussions sur les réseaux sociaux, identification des influenceurs pour les taguer dans mes posts... Mais je m'aperçois qu'il y a encore d'autres actions à explorer ;) Je m'interroge sur le "duplicate content" et la nécessité de "réécrire" ses contenus lorsqu'on les re-publie ailleurs (notamment sur Médium). J'ai lu qu'il fallait ajouter une mention indiquant "Article écrit et publié en priorité sur XXX (son site par exemple)" et qu'il fallait attendre que Google ait indexé l'article original en priorité dans les SERP. Un avis d'expert sur la question ?
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Philippe Gastaud [e-Strategic]
Merci Philippe pour le commentaire. Pour la réutilisation des articles sur d'autres plateformes que celle utilisée originalement, il faut bien évidemment attendre que l'article soit indexé sur le site original puis, il est de bon ton de mentionner clairement aux lecteurs que l'article a été initialement publié à tel ou tel endroit. Donc la mention "Article écrit et publié en priorité sur XXX (son site par exemple)" est parfaite.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Merci pour l'article ! Ne pensez vous pas que le SEO va disparaitre au profit des ADS... si tel est le cas Google ne risque pas de perdre des PDM (le probléme c'est que y'a pas de concurrent...)
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

mehdo
Merci pour votre commentaire. Non je ne le pense pas. Si Amazon "dégrade" trop son service, nous irons voir ailleurs. Je pense que certaines requêtes très concurrentielles sont aujourd'hui en effet trustées par les Ads. Mais une belle stratégie longue traîne reste tjs super efficace. Pas contre, ma conviction est qu'il faut aujourd'hui un peu moins se préoccuper du SEO pour tenter d'autres tactiques qui elles-mêmes viennent enrichir notre SEO. Cela peut sembler un peu paradoxale, mais c'est ainsi. C'est le coeur de mon article :)
Benjamin Thiers
chroniqueur

Les chroniqueurs du blog SEMrush sont les auteurs qui partagent régulièrement leur expérience avec notre communauté en publiant des contenus enrichissants.

chroniqueur
C'est d'autant plus intéressant que ces techniques contribuent aussi, directement ou plus indirectement à un meilleur SEO. Par exemple, générer du bruit autour de ses contenus permet d'obtenir de la popularité... Qui contribue au netlinking et donc au référencement !

C'est donc un effet démultiplicateur tout autant qu'un facteur de diversification.
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Benjamin Thiers
Merci @benjamin pour ton commentaire. C'est en effet des techniques qui contribuent au bon référencement d'un site, sans non plus avoir l'impression de mettre tous ses oeufs dans un même panier ;)

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!