fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

Les meilleures tactiques pour développer votre e-commerce en 2019

61
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

Les meilleures tactiques pour développer votre e-commerce en 2019

Alina Petrova
Les meilleures tactiques pour développer votre e-commerce en 2019

Le début de l'année est une excellente période pour évaluer les tendances du marché, les meilleures pratiques du marketing digital, et leur influence sur le comportement des utilisateurs.

Pour vous aider à élaborer une stratégie performante, SEMrush a rassemblé et analysé les données de plus de 8 000 sites e-commerce. Par ailleurs, nous avons interrogé 10 experts en SEO et marketing en ligne pour dévoiler les tactiques les plus puissantes qui vous aideront à développer votre e-commerce en 2019.

Sommaire :

Preview: 11 tactiques de croissance pour votre Business E-commerce

Découvrez tout ce dont vous avez besoin pour obtenir plus de trafic et booster vos ventes en ligne. Apprenez comment construire une stratégie de marketing digital efficace, mesurer votre succès et évaluer votre performance par rapport à la concurrence. L'agence Hallam et SEMrush ont travaillé ensemble pour concevoir un guide détaillé qui vous aidera à atteindre vos objectifs. SEMrush a rassemblé...

Obtenez un PDF gratuit

1. Priorisez le trafic mobile

Nous avons officiellement atteint le point où le trafic provenant du mobile dépasse de beaucoup celui du desktop. Votre site doit être correctement indexé et formaté pour être concurrentiel sur les SERP. Optez pour un site mobile responsive pour donner aux visiteurs l’intégralité de l’expérience qu’ils auraient sur desktop.

benoit-fleury.jpg

Les achats sur mobile, qui ne cessent de grimper depuis les dernières années : cette tendance s’explique facilement. Elle est due en partie aux millenials qui ont pris l’habitude de tout faire depuis des plateformes mobiles (smartphones et tablettes), et leurs achats n’échappent pas à la règle. Mais c’est aussi dû à l’effort mis en place par les e-commerçants pour s’adapter de la meilleure des manières aux formats mobiles (AMP).

— Benoit Fleury

Notre recherche a clairement montré que le trafic mobile domine le e-commerce dans son ensemble, quels que soient ses secteurs ou les pays d’où proviennent les recherches. Lorsque nous avons examiné 13 catégories e-commerce populaires, nous avons vu que le mobile battait le desktop sur le trafic total d’environ 46 %. Cette tendance est plus prononcée dans certains domaines. Le secteur alimentaire, par exemple, reçoit des quantités exceptionnelles de trafic mobile, ce qui est logique, car il doit arriver très souvent que les utilisateurs en déplacement recherchent un "restaurant à proximité".

Pour autant, on ne doit pas en déduire que le trafic desktop a perdu toute pertinence : le secteur du livre reçoit toujours 40,3 % du trafic desktop, et pour la musique ce chiffre s’élève à 37,3 %, ce qui est loin d’être négligeable.

e-commerce-trafic-industries.png

Grâce à l'outil SEMrush Site Audit, nous avons pu analyser comment les e-commerces optimisent leurs sites pour les utilisateurs mobiles. Voici les cinq problèmes les plus répandus que nous avons identifiés :

  1. Les codes d’erreur 4xx, qui empêchent les utilisateurs d’utiliser correctement le site ou d’y accéder facilement.

  2. La lenteur du chargement de page, qui décourage les utilisateurs et nuit au SEO.

  3. Les problèmes avec le contenu mixte, qui affecte négativement l’expérience utilisateur et diminue la confiance que votre site peut inspirer.

  4. Les balises title manquantes ou vides, qui empêchent Google d’identifier correctement le contenu.

  5. Les chaînes de redirection et les boucles, qui empêchent les utilisateurs de se rendre rapidement à la destination souhaitée.

2. Implémentez le format AMP sur les pages clés

Les AMP sont essentielles pour aider les pages web à se charger plus rapidement sur les appareils mobiles, ce qui améliore considérablement l’expérience utilisateur. Le temps de chargement plus rapide augmentent la probabilité que les utilisateurs restent sur votre site, découvrent vos produits et passent ensuite à une commande.

Les AMP ne sont pas nécessairement le choix idéal pour tous les sites, en particulier pour ceux qui s’appuient sur des pages dynamiques, mais la majorité des sites e-commerce devraient songer à son implémentation.

alexandre-santoni.jpg

Je ne suis pas convaincu, à l’instant où j’écris ces lignes, de la nécessité de pousser à une implémentation AMP sur un e-commerce. D’ailleurs, sur l’ensemble des dossiers e-commerces sur lesquels je travaille, je n’ai jamais indiqué cela comme étant une prochaine priorité. AMP est / a été une tentative d’imposition d’un nouveau standard de manière cadrée et directive. Avec ce constat-là, je suis toujours méfiant et je préfère indiquer qu’il faut attendre tout en restant attentif aux évolutions.

Par expérience, tout peut aller très vite, tout comme un jour le côté impératif de passer AMP. Rester attentif est le conseil que je peux livrer : l’évolution d’AMP fait que AMP et e-commerce, c’est techniquement possible avec des freins bien moins importants qu’avant. Les gains possibles de vitesse et donc potentiellement de conversion voire de trafic sont deux aspects non négligeables qui méritent d’y porter attention. Voilà pourquoi il faut rester en alerte sur ce sujet. Plus que ça ? On verra demain.

— Alexandre Santoni

Parmi les sites que nous avons analysés, nous avons trouvé que seuls 10,7 % avaient des pages AMP dédiées ; ce n’est donc pas le cas pour la grande majorité d’entre eux (89,3 %), ce qui représente une immense opportunité manquée pour une performance mobile améliorée. L’implémentation globale des AMP est extrêmement basse, les sites e-commerce qui s’y adaptent ont donc une bonne chance de dépasser leurs concurrents en recevant plus de trafic mobile qualifié.

L'utilisation de l'AMP par les e-commerces

Pour réussir au mieux l'implémentation des AMP, vous devez :

  1. Connaître les erreurs et les problèmes d’implémentation des AMP les plus communs afin de les éviter.

  2. Implémenter le format AMP sur les pages les plus importantes. Pour beaucoup de sites e-commerce, il s’agira de la page d’accueil et des pages produits.

  3. Utiliser les fonctions AMP actuellement disponibles pour vous, y compris le carrousel AMP pour mettre en valeur des produits multiples, ou la vidéo AMP pour offrir du contenu vidéo mobile-friendly.

  4. Relier vos AMP avec votre Progressive Web App pour augmenter la vitesse globale du site. Vous pouvez combiner vos pages AMP avec vos PWA grâce à des outils comme amp-install-serviceworker.

3. Visez les fonctionnalités SERP

Les fonctionnalités SERP prennent de plus en plus de valeur. Elles augmentent votre visibilité, votre autorité, et par conséquent vos ventes. Comme cela avait été souligné dans notre étude, le haut des résultats de recherche affiche souvent une variété de fonctionnalités SERP, les plus communes étant les avis, les site links, les carrousels et les images.

Étude E-commerce : fonctionnalités SERP

Notre recherche a montré que les "Avis" étaient la fonctionnalité SERP la plus répandue ; ce qui est logique, puisque les avis représentent un des outils les plus puissants pour augmenter les ventes. Ils peuvent créer rapidement un lien de confiance et vous donner plus d'autorité aux yeux de vos prospects.

Vous pouvez gagner des fonctionnalités SERP en optimisant correctement vos pages web et en utilisant les balises appropriées de données structurées Schema.

4. Implémentez le balisage Schema

Le balisage Schema permet de dire à Google et à vos clients exactement ce que vous voulez qu’ils sachent de vos produits et de votre site. Les e-commerces qui n'utilisent pas correctement le balisage Schema passent à côté de l’augmentation de leur CTR, de leur trafic et de leur présence dans les fonctionnalités SERP.

Parmi les 52 % des sites e-commerce qui ont implémenté le balisage Schema, 45 % utilisent le protocole Open Graph. Après le balisage Open Graph, l’option la plus populaire est Schema.org avec 20 %, et Twitter Cards, qui est utilisé par 16,3 % des business. Plusieurs sites qui ont implémenté un markup se sont servis de différents types de balisage.

Types de balisages Schema

Voici quelques conseils pour libérer totalement le potentiel des markups :

  1. Commencez par ajouter le balisage Schema Produit à votre site, y compris le prix des produits, l’UVC (unité de gestion des stocks), les descriptions et les avis.
  2. Malgré leurs avantages considérables, la plupart des markups ne sont pas assez utilisés ; Schema.org n’est utilisé que par deux e-commerces sur dix, bien qu’il permet de présenter des informations utiles dans les SERP pour attirer plus de prospects.
  3. Assurez-vous que tout nouveau markup ou tout markup ajusté ne contient aucune erreur. Vous pouvez facilement le vérifier grâce à l’outil de test des données structurées.
  4. Suivez les changements. Google peut modifier les règles pour certains types de markup, donc à chaque fois que vous mettez les vôtres à jour, vérifiez qu’ils correspondent aux standards actuels.
  5. Profitez des outils comme Schema Markup Generator pour créer des markups automatiquement, y compris la fonctionnalité Schema Native de Woocommerce.
  6. N’insérez des informations que dans un schema qui est disponible sur la page du site. Vous ne pouvez pas par exemple lister des avis sur une page qui n’en a aucun.

jason-barnard.jpg

Le balisage Schema apporte une confirmation du contenu de votre page web, facile à assimiler par les crawlers et les moteurs de recherche (comme Google et Microsoft). C’est extrêmement utile pour confirmer explicitement "qui vous êtes et ce que vous offrez", et il est donc très facile de comprendre pourquoi je dirais que c’est absolument essentiel pour les sites e-commerce.

Les détails de vos offres sont souvent très difficiles à extraire pour les machines. Fournir des détails lisibles automatiquement sur vos produits, prix, options de livraison, taxes, fabricants, etc. apporte une aide immense sur différents canaux, aussi bien à court terme qu’à long terme :  SEO, Google Shopping, et Search Ads (annonces du réseau de recherche).

Votre premier balisage devrait être un balisage Corporation (entreprise) "qui nous sommes" sur la page correspondante. Ensuite, "quels types de produits nous vendons", avec le balisage Collection sur les pages catégories. Enfin, et c’est ce qui entraîne les retombées directes les plus importantes, "quels produits, pour qui, et à quel prix", avec le balisage Product et Offer sur vos pages produits.

— Jason Barnard

Preview: 11 tactiques de croissance pour votre Business E-commerce

Découvrez tout ce dont vous avez besoin pour obtenir plus de trafic et booster vos ventes en ligne. Apprenez comment construire une stratégie de marketing digital efficace, mesurer votre succès et évaluer votre performance par rapport à la concurrence. L'agence Hallam et SEMrush ont travaillé ensemble pour concevoir un guide détaillé qui vous aidera à atteindre vos objectifs. SEMrush a rassemblé...

Obtenez un PDF gratuit

5. Diversifiez votre profil de liens

Lorsque Google décide quels sites prioriser dans son algorithme, il recherche des signes de qualité et de crédibilité. Les backlinks provenant de domaines d’une grande autorité indiquent que votre contenu est fiable, ce qui permet de mieux vous positionner sur les SERP.

Pour gagner des liens de qualité, publiez du contenu unique et pertinent sur votre site. Si votre audience et les experts de votre secteur le trouvent intéressant, ils le partageront en pointant vers vous.

Étudiez les tactiques de vos concurrents les plus performants et analysez quels types de liens pointent le plus souvent vers leurs sites. En suivant leur exemple, vous pourrez connaître une croissance conséquente et construire un profil de liens diversifié pour votre propre site web.

enrick-pellegrin.jpg

En tant que référenceur pour les solutions de vente en ligne WiziShop et Dropizi, je suis confronté au quotidien aux problématiques SEO des e-commerçants.

Pour débuter en référencement off-site, le guest blogging est, selon moi, la stratégie la plus efficace pour générer des backlinks vers votre site e-commerce. Cette méthode va vous permettre de poster des contenus attrayants et intéressants sur des sites populaires afin de mettre en avant votre expertise sur votre thématique.

Rédiger un article invité vous permet de choisir le site, le contenu et souvent, l’ancre du lien. En partageant votre expertise sur des sites à forte notoriété, vous allez impacter positivement votre SEO avec des liens puissants qui seront cliqués. Votre e-réputation et le chiffre d’affaires de votre site e-commerce seront également boostés !

Une fois que votre site dispose d’une plus forte notoriété, vous pourrez mettre en place d’autres stratégies de linkbuilding très efficaces. Contactez des sites pour proposer l’ajout de liens sur des contenus déjà existants dans votre thématique ou encore attirez des backlinks naturels vers votre boutique avec la technique du linkbaiting.

— Enrick Pellegrin

6. Investissez dans le SEO technique

Pour un SEO réussi, votre site doit être sain d’un point de vue technique. Si un moteur de recherche a des difficultés à crawler et à comprendre votre site, il y a beaucoup moins de chances que vos pages stratégiques seront bien positionnées dans les résultats de recherche. De plus, les problèmes techniques peuvent avoir un impact négatif sur l'expérience utilisateur, ce qui peut diminuer votre chiffre d'affaires.

stephane-jambu.jpg

Généralement, les sites e-commerce font face à 3 grands types de problèmes techniques :

1. Ceux relatifs à la plateforme même, soit en raison de lacunes au niveau du code qui a permis de les implémenter, soit au niveau de l'infrastructure qui les supporte. Le tout pouvant provoquer des lenteurs ayant un impact direct sur la visibilité (Google pénalisant les sites les plus lents) et la conversion, donc le chiffre d'affaires.

2. Ceux relatifs à une mauvaise accessibilité par les moteurs de recherche, qui iront se perdre dans des méandres inutiles, comme des pages fantômes générées par exemple par la navigation à facette ou les recherches d'utilisateurs. Chaque site a un "budget de crawl" alloué par les moteurs de recherche, et il faut utiliser ce budget correctement.

3. Ceux relatifs à la sécurité. Il s'agit ici d'une lutte permanente entre les attaquants et les systèmes de défense, et l'impact potentiel est énorme, comme nous le savons tous.

— Stéphane Jambu

Notre étude a montré que la plupart des meilleurs sites e-commerce avaient une bonne performance globale. Les sites desktop atteignent 80 % pour la crawlabilité, 85 % pour la performance, 88 % pour le SEO international, et 91 % pour l’implémentation HTTPS.

SEO technique E-commerce

Pour améliorer votre SEO technique :

  1. Effectuez un audit de site avec l'outil SEMrush Site Audit pour détecter tous les problèmes qui affectent votre performance SEO.
  2. Concentrez-vous sur la vitesse de chargement, un des facteurs les plus importants qui affecte votre SEO et l'expérience utilisateur. Les problèmes de fichiers JavaScript et CSS font partie des erreurs les plus communes, mais votre site peut aussi avoir des problèmes lié au serveur ou pack d’hébergement.
  3. Ne négligez pas non plus les petites choses, comme les erreurs de duplication ou les liens cassés, qui peuvent nuire à la crawlabilité de votre site.
  4. Utilisez les balises hreflang si vous avez un site international. Elles expliquent quels langues et pays cible le contenu de certaines pages. Moins de 20 % des sites e-commerce les ont mises en place.

benjamin-thiers.jpg

La réussite d’une stratégie SEO à l’international passe avant tout par un respect des règles techniques, que l’on opte pour un nom de domaine par pays, des sous-domaines ou des répertoires : le ciblage géographique via Search Console et les balises Hreflang ne doivent par exemple pas être négligés.

Je vous conseille d’être attentif à la qualité de votre contenu pour chaque pays visé : plusieurs études soulignent l’impact négatif de fautes de frappe sur la confiance, le taux de conversion et le panier moyen des sites e-commerce. Dans une démarche et de long terme, je privilégierais une ouverture progressive. J’ouvrirais une langue après l’autre, en m’assurant du respect de mon site avec la législation locale, de la qualité de mon contenu, du sérieux de mon partenaire logistique autant que de mon service clients.

— Benjamin Thiers

7. Optimisez les visuels pour la recherche et les conversions

Les visuels représentent une source potentielle de trafic et de revenus : les recherches d’images totalisent 21,8 % pour les sites web. Ce nombre va probablement augmenter, car les technologies relatives à la recherche visuelle ne cessent de se développer. Pour en tirer profit et améliorer votre taux de conversion, il est essentiel que vos images soient bien optimisées :

  1. Utilisez les fichiers images JPEG, car ils combinent bonne qualité et petite taille de fichier.

  2. Proposez des images uniques au lieu de photos standards téléchargés sur des stocks pour mieux ressortir sur les SERP.

  3. Intégrez vos mots clés cibles dans le nom et la description de fichiers.

  4. Incluez des sitemaps pour images sur votre site afin que Google puisse recevoir des informations sur les images que vous avez chargées.

  5. Ajoutez des images de produits aux données structurées de vos pages produits avec le balisage schema.org pour qu'elles soient affichées sur les SERP en réponse aux recherches correspondantes.

  6.  Utilisez les balises alt pour chaque image. Même dans le top des sites e-commerce, des balises alt manquent pour 15 % d’entre eux.

Pensez également à la vidéo qui représente un des formats de contenu visuel les plus efficaces pour le markéting digital. N'hésitez pas à intégrer les vidéos sur vos pages produits et à les distribuer sur les réseaux sociaux pour attirer plus de trafic et générer plus de conversions.

olivier-clemence.jpg

La vidéo est clairement sous exploité par les e-commerçants et c’est pourtant un média très efficace pour être omniprésent auprès de leurs prospects et de leurs clients. En réalisant par exemple une vidéo tutoriel mettant en scène un de leur produit, les e-commerçants peuvent à la fois attirer de futurs acheteurs qui cherchent une solution à leur problème, mais aussi fidéliser leur client en leur offrant du contenu gratuit. Cette vidéo attirera du trafic depuis YouTube et Google (qui les affiche dans ses résultats) et pourra être promue via la newsletter du site pour faire découvrir le produit en question à ceux qui ne l’ont pas encore acheté. Le commerçant pourra également en profiter pour l’envoyer en "bonus" aux acheteurs du produit en question. C’est un moyen simple et gratuit de montrer qu’il prend soin de ses clients même après l’achat.

Les images doivent également être prises très au sérieux par les e-commerçants. Non seulement elles permettent de visualiser le produit, mais en plus elles apportent un trafic non négligeable depuis Google Image et elles peuvent également être utilisées sur les réseaux sociaux comme Pinterest ou Instagram. En tant qu’e-commerçant vous devez donc miser beaucoup sur vos photos et vous ne pouvez pas vous contenter d’un seul visuel par produit. Montrez-le sous tous les angles et n’hésitez pas à rajouter des images supplémentaires au sein même de votre description. Google et vos visiteurs l'apprécieront.

— Olivier Clémence

8. Distinguez l’achat impulsif et l’achat réfléchi

Attirer les clients qui planifient leurs achats veut dire fournir une variété d’informations approfondies sur le site, afficher des avis, et si possible construire une relation. L’achat impulsif, en revanche, est bien plus émotionnel que logique. Pour capter les acheteurs impulsifs, prenez en compte les déclencheurs émotionnels suivants :

Déclencheurs émotionnels dans des annonces e-commerce

Le déclencheur émotionnel le plus populaire est l’offre de livraison gratuite, qui attire tous les utilisateurs, car cela diminue les coûts et les incite à prendre la décision plus rapidement. "Site officiel" et "Achetez maintenant" montrent à quel point il est important d’établir une relation de confiance avec le client aussi bien que d’instiller un sentiment d’urgence.

joel-bondorowsky.jpg

Les consommateurs impulsifs ont un état d'esprit différent de ceux qui font un achat planifié. Les annonces qui attirent les uns peuvent ne pas fonctionner pour les autres.

Les consommateurs effectuant des achats planifiés se trouvent en bas de l'entonnoir décisionnel (prêts à passer à l'action et à acheter.) Ces personnes savent ce qu'elles veulent et répondent donc mieux aux annonces qui reflètent clairement le produit. En raison de la forte intention d’achat, ces utilisateurs peuvent être ciblés de manière plus efficace par les annonces sur les moteurs de recherche. Les annonces display placées sur des sites web pertinents peuvent également bien fonctionner.

Les achats impulsifs, en revanche, reflètent l’esprit des consommateurs qui ne savent pas ce qu’ils désirent. On peut facilement persuader ces utilisateurs d’acheter quelque chose qu’ils n’auraient peut-être pas voulu. Souvent, ils se situent au sommet de l’entonnoir décisionnel (ils commencent à découvrir un produit ou s’intéresser à celui-ci). Des annonces qui vont susciter une curiosité, et puis transformer cet intérêt en désir sont essentielles pour les inciter à agir et à acheter. Ces consommateurs sont plus nombreux et ils représentent du trafic moins cher à générer. Ils peuvent être ciblés par des annonces display ou la publicité sur les réseaux sociaux en fonction de leur profil (données démographiques) et de leurs centres d'intérêt.

— Joel Bondorowsky

Pour attirer efficacement les deux types de clients :

  1. Utilisez des déclencheurs émotionnels comme "livraison gratuite" pour créer un sentiment d’urgence. Cela peut marcher pour les acheteurs impulsifs, mais aussi pour ceux qui ont recherché votre produit auparavant et attendu une bonne occasion pour l’acheter.

  2. Publiez vos offres le plus tôt possible. Beaucoup de boutiques ont partagé leurs réductions "Black Friday" début novembre, ce qui a permis aux clients potentiels d’évaluer à l'avance quelle offre leur convenait le mieux et de décider où passer leur commande.

  3. Souvenez-vous que même les acheteurs impulsifs effectuent souvent des recherches préliminaires. Ils peuvent acheter par caprice une PS4 à l’occasion du Black Friday, mais ils peuvent aussi rechercher rapidement qui propose la meilleure offre. Fournir plus d’informations transparentes vous aidera à convaincre vos clients.

Proposer des offres cohérentes et adaptées est très important, mais pour augmenter au maximum vos ventes, accompagnez le client tout au long de son parcours d'achat (surtout s'il s'agit d'un achat réfléchi) :

frederic-canevet.jpg

Pour retenir un internaute, vous devez faire comme dans un magasin physique : ne pas laisser sortir un visiteur sans rien dire. Vous devez donc engager la conversation pour commencer l'acte d'achat. Cela peut se faire via un chat, une pop-up… qui s'ouvre automatiquement au bout de X secondes.

Mais il ne faut pas non plus se jeter tout de suite sur le prospect comme les mauvais vendeurs en magasin (ex: "Vous cherchez quelque chose ?"). Il est essentiel de contextualiser la conversation (ex: "Vous cherchez un pull ?" sur la page pulls). Le contexte et le message font la différence (ex : Un bon de réduction de 2 €…).

Si vous optez pour un chat et que vous avez trop de volume, vous pouvez soit fournir une FAQ qui sera utilisée dans 80 % des cas (c'est le cas sur ConseilsMarketing.com), soit mettre en place un chatbot avec une escalade vers un conseiller.

— Frédéric Canevet

9. Choisissez les bons modèles d’attribution

Le processus d’achat du client est souvent plus complexe que voir une simple annonce, aller sur le site et passer la commande. Il peut avoir besoin d’interagir avec des annonces multiples, vérifier le site plusieurs fois, et peut-être s’inscrire d’abord à une newsletter. Il est donc essentiel que la bonne décision soit prise lors de la sélection d'un modèle d’attribution. Cela vous permettra d’évaluer quels points de contact vous aident vraiment à obtenir des conversions.

Le modèle d’attribution dit "du dernier clic" est beaucoup utilisé, mais il se révèle souvent peu fiable. Beaucoup d’autres points de contact affectent la conversion avant cela et ne sont pas pris en compte. 

elliot-kemp.jpg

La meilleure option, recherchée par de plus en plus d'annonceurs, est un modèle basé sur les données (Data-Driven Attribution Model). Il distribue la conversion entre les campagnes ayant participé à l'entonnoir. DDA nécessite au moins 600 conversions sur une période de 30 jours pour être admissible, ce qui disqualifie la majorité des annonceurs.

Les modèles linéaire et basé sur la position sont plus data-driven que le dernier clic, plus faciles d'accès pour les petits annonceurs et peuvent fournir une image correcte de l'ensemble du processus de conversion. L'attribution linéaire distribue de manière égale la conversion entre tous les clics du parcours client, tandis que le modèle basé sur la position utilise 40 % de la conversion entre le premier et le dernier clic, les 20 % restants étant répartis sur les autres clics de l'entonnoir.

Ces modèles sont encore limités par rapport à DDA, car ce dernier crée un modèle personnalisé spécialement pour votre compte en divisant chaque conversion. Finalement, l'élément le plus important lors de la sélection d'un modèle d'attribution est de choisir un modèle que votre client comprend parfaitement et celui qui donne une image complète et cohérente de vos performances pour les types de campagne que vous exécutez.

— Elliot Kemp

Si vous voulez déterminer le plus précisément possible quels efforts marketing et campagnes PPC fonctionnent le mieux pour vous :

  1. Optez pour un modèle linéaire ou basé sur la position pour prendre en compte différents points de contact.

  2. Si c’est possible, utilisez le modèle d’attribution basée sur les données pour vos annonces Google. Il est plus fluide, et segmente la valeur de chaque conversion de façon personnalisée pour différentes interactions. Google affirme que le DDA peut améliorer la valeur de conversion jusqu’à 15 %.

  3. Lorsque vous devez décider quel modèle d’attribution choisir, parcourez les analyses actuelles que vous avez configurées. Par exemple, si l’option "dernier clic" est sélectionnée par défaut, vérifiez vos sources de trafic. Si seul le trafic du search provoque des conversions alors que vous constatez un nombre important de clics sur Google Ads, il vaut mieux remettre en cause votre modèle d’attribution.

10. Profitez des événements mondiaux

Les e-commerces peuvent profiter de l’incroyable opportunité que constituent les grands événements mondiaux, où les utilisateurs dépensent plus d’argent et investissent plus dans les produits qu’ils ne le font habituellement.

Pour spécifier un peu l’influence que ces événements exercent sur l’activité en ligne, on peut prendre la coupe du monde de football de 2014. Durant l’événement, le pays hôte, le Brésil, a connu une une hausse de 27 % de ses ventes e-commerce, ce qui a boosté l’économie brésilienne de 16,6 milliards de dollars. Plus impressionnant encore, l’Allemagne a connu une croissance de 75 % de son activité e-commerce durant les jours qui ont suivi sa victoire.

Alors pourquoi ne pas tirer profit des événements internationaux ? Voici les techniques que vous pouvez utiliser pour gagner plus de conversions :

  1. Des campagnes d’annonces payantes ciblées vous aideront à étendre considérablement votre présence, ce qui conduira à plus de conversions. Assurez-vous d’inclure des mots clés et des termes communs utilisés lors des événements, et affichez des produits pertinents qui se vendent bien.

  2. Offrez une livraison rapide et gratuite ; cela vous aidera à rester compétitif et peut vous permettre d’augmenter des commandes de dernière minute.

  3. Montrez aux visiteurs des articles additionnels qu’ils pourraient aimer. Cette méthode augmente la probabilité qu’ils achètent plus d’un article.

  4. Faites des forfaits de promotion pour accroître la valeur d’achat. Proposez des offres personnalisées, par exemple imprimer gratuitement le nom du client sur son article s’il commande un kit complet.

  5. Créez un sentiment d’urgence pour engendrer plus de ventes. Les situations d’urgence donnent l’impression d’être tombé sur une occasion à ne pas manquer, ce qui conduit à un achat par impulsion. Programmez des comptes à rebours et configurez des indicateurs pour indiquer la rareté ou la menace de rupture de stock.

En bonus, voici l'avis de Benoit Fleury sur les habitudes d’achat e-commerce en France :

benoit-fleury.jpg

L'e-commerce est maintenant entré dans les habitudes d’achat des Français depuis quelques années. Nous sommes de plus en plus nombreux à consommer en ligne et de plus en plus fréquemment.

Parmi les habitudes d’achat les plus répandues en France on retrouve :

Les achats de produits étrangers. Bien évidemment c’est un des multiples avantages de l'e-commerce, on peut acheter en ligne sur des boutiques du monde entier. Les Français achètent beaucoup à l’étranger, principalement pour une raison de prix.

Les achats de prêt-à-porter. Les Français aiment acheter des vêtements en ligne, le fait de ne pas pouvoir essayer les produits était un facteur bloquant pour de nombreux consommateurs il y a encore quelques années. Mais aujourd’hui avec les politiques de retours mises en place sur les e-commerces, et l’entrée de l'e-commerce dans les habitudes d’achat, les Français n’ont plus peur de commander des vêtements en ligne, quitte à les renvoyer aux e-commerçants quand ils ne leur conviennent pas.

— Benoit Fleury

Conclusion

Il est extrêmement important de maintenir à jour vos sites ainsi que vos stratégies SEO et PPC. Nous espérons que les données que nous avons récoltées et les réflexions qu’elles nous ont inspirées vous seront utiles pour développer et améliorer votre visibilité en ligne en 2019. Pour en savoir plus sur les solutions SEMrush pour les e-commerces, visitez cette page, et pour obtenir plus de conseils précieux pour le développement de votre e-commerce, téléchargez notre ebook gratuit "11 tactiques de croissance pour votre Business E-commerce".

[Ebook] 11 Tactiques E-commerce

Découvrez les meilleures tactiques pour booster vos résultats

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Alina Petrova
SEMrush

SEMrush employee.

Speaker, blogger and Content Marketing expert with more than 5 years of experience in content creation and distribution. Creator of the French SEMrush Blog, one of the most popular corporate marketing blogs in France. Passionate about languages, modern art and new technologies.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Khier Saidani
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Merci pour ces conseils de la part de ces experts !
Béatrice
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Très intéressant, merci !
Alina Petrova
SEMrush

SEMrush employee.

Un grand merci à tous les experts pour leurs conseils !

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!