fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

Faut-il inclure les PBN dans sa stratégie de netlinking ?

54
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

Faut-il inclure les PBN dans sa stratégie de netlinking ?

Nicolas Mercatili
Faut-il inclure les PBN dans sa stratégie de netlinking ?

Le netlinking est une pratique qui consiste à utiliser plusieurs liens - les fameux backlinks - en les redirigeant vers un site web. Au-delà du possible trafic direct qu'ils génèrent, leur but premier est d'optimiser la visibilité sur les moteurs de recherche et notamment Google en utilisant leur popularité. En effet, Google interprétera cette profusion de liens comme un signe d'autorité dans votre domaine. Aujourd'hui, plusieurs méthodes existent (linkbuilding, linkbaiting...), mais certaines, devenues archaïques, peuvent littéralement faire perdre toute sa visibilité à un site.

Les PBN, pour "Private Blog Network", sont actuellement une méthode qui divise la communauté SEO. Si certains y trouvent un intérêt, d'autres jugent cette technique peu efficace et impossible à pérenniser car les liens ne répondent pas aux exigences de qualité de Google.

Alors que doit-on réellement penser des PBN ?

Qu'est-ce qu'un PBN ?

Un réseau privé est un réseau de sites web dont le but est de générer des liens vers des money sites. Les money sites sont des sites destinés à être positionnés dans les moteurs de recherche, étant ceux qui génèrent du chiffre d'affaires (e-commerce, services, affiliation, sites vitrine etc).

Il existe deux types de PBN : le dédié et le mutualisé. Ils sont comparables aux différents types d'hébergement que l'on peut souscrire pour son site internet. Le dédié, par définition, est consacré à un seul et même site. Son propriétaire a investi un certain budget dans l'achat de noms de domaine (NDD) expirés, pour recréer des sites sans partir de zéro. Cette méthode permet de bénéficier d'une base intéressante d'un point de vue popularité. Ainsi, le propriétaire du site pourra plus rapidement créer des liens vers son money site. L'avantage évident du PBN dédié est qu'il génère des liens thématisés que les concurrents n'auront jamais.

Le PBN mutualisé est généralement utilisé par les SEO indépendants ou les agences. Il s'agit d'un réseau de sites portant sur différentes thématiques, destiné à être vendu à des annonceurs.

Il y a un détail important à retenir ici : les sites d'un PBN digne de ce nom ne sont en aucun cas liés les uns aux autres. De ce fait, les liens semblent naturels, par opposition à un éditeur qui renvoie à son propre site web à partir de ses autres sites.

SEMrush Backlink Audit

Détectez les backlinks toxiques pour votre site

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Faut-il viser la qualité ou la quantité de liens ?

L'efficacité d'un PBN dépend en premier lieu de la quantité de sites qui le composent. En effet, ces petits sites thématisés n'affichent pas de métriques impressionnantes (TrustFlow, CitationFlow, SEMrush Rank, mots clés positionnés, nombre de visites, taux de rebond, etc). Ainsi la popularité/ l’autorité transmise à votre money site reste faible. Il est donc nécessaire de les multiplier pour espérer recevoir une certaine quantité de "jus SEO".

Il y a quelques années, envoyer de petits liens en masse vers un site était une technique qui fonctionnait très bien. Mais avec l'amélioration presque quotidienne de ses filtres Pingouin et EAT, Google met de plus en plus de bâtons dans les roues des référenceurs adeptes des PBN. Le moteur de recherche a changé ses méthodes d'évaluation et accorde aujourd'hui une importance croissante à la visibilité du site qui envoie le lien. Il s'appuie notamment sur son positionnement et sa notoriété. Ainsi, il devient difficile de croire en l'avenir des PBN, qui comportent uniquement de petits sites sans réelle valeur ajoutée. C'est pourquoi le leitmotiv d'un grand nombre de SEO aujourd'hui est de préférer quelques bons liens à une multitude de liens trop peu qualitatifs. Le fameux LESS is MORE !

L'importance de Google EAT : Expertise Authority Trust

Pour juger de la qualité d'une entreprise, quoi de plus parlant que le bouche à oreille ? Sur le web, c'est la même chose et c'est Google EAT qui est chargé de mieux cerner l'environnement d'un site internet. Désormais, les qualités techniques et le nombre de liens ne suffisent plus : le "bruit" autour d'un site et de son ou ses auteurs est devenu essentiel.

Le 1er août, Google a en effet confirmé l'arrivée d'une grosse mise à jour de son algorithme de base. Celle-ci a touché de nombreux sites classés sous ce que Google appelle les "YMYL sites" (Your Money Your Life). Le YMYL illustre l'intérêt que porte Google à la pertinence et l'exactitude des contenus qu'il affiche dans les SERP. Ainsi, cette mise à jour concerne majoritairement les sites abordant les thématiques relatives à la santé, aux finances, à la sécurité... Avec EAT, Google met en avant des sites qui affichent un haut niveau d'expertise, d'autorité et de fiabilité. C'est ainsi qu'il protège les internautes contre un contenu de mauvaise qualité qui peut leur être préjudiciable.

Faut-il inclure les PBN dans sa stratégie de netlinking ?. Image :n

Mais quel est le rapport avec le PBN ?

Avec son haut niveau d'exigence, Google EAT a mis au placard les petits sites apportant peu de valeur ajoutée et sans réelle expertise. Et comme nous l'avons dit précédemment, les petits sites de PBN n'ont jamais été reconnus pour leur qualité et leur pertinence. Ils perdent donc progressivement la confiance de Google, ce qui impactera directement l'efficacité des liens qu'ils envoient.

SEMrush Link Building Tool

Découvrez des nouvelles opportunités de netlinking

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Quels sont les avantages d'un PBN ?

Rapide et facile à générer

Aujourd'hui, avec la pléthore de CMS qui existe sur le marché, il est très facile et peu coûteux de monter rapidement des petits sites. Certaines plateformes de rédaction permettent également de commander des articles thématisés bon marché pour les alimenter rapidement. Il est également possible d'acheter quelques liens pour "faire monter" les métriques de ces petits sites.

Un contrôle total de ses liens

Le principal avantage du PBN est qu'il offre un contrôle total des liens qui pointent vers votre site étant donné que vous en serez à l'origine. En cas de pénalité de Google ou de changement d'algorithme, il est possible de les supprimer, de modifier les ancres ou les landing pages. Il s'agit ici d'un avantage non négligeable, surtout lorsqu'on sait que l'outil de désaveu de liens de Google n'est pas forcément très efficace.

Des sites de niche thématisés

Les annonceurs évoluant sur un marché de niche peinent souvent à trouver des sites dans leur thématique. Grâce aux référenceurs qui montent des PBN composés de petits sites nichés, ces annonceurs arrivent à trouver des liens "pertinents", indispensables à leur stratégie off-site.

Un avantage concurrentiel

Lorsqu'on est propriétaire de son PBN, on est capable d'envoyer des liens exclusifs à notre money site. Autrement dit, nos concurrents ne pourront jamais recevoir de liens provenant de l'un de nos sites thématisés. Vous aurez donc un avantage sur eux.

Des liens pérennes en page d'accueil

L'avantage de posséder ses propres sites pour son netlinking est de pouvoir poser les liens où bon nous semble. Ainsi, on peut les ajouter directement en page d'accueil de petits sites pour transmettre plus de "jus" SEO. Les liens de la home sont donc en théorie plus puissants et ne s’affaiblissent pas dans le temps (contrairement à un article de blog qui finit généralement aux oubliettes).

Faut-il inclure les PBN dans sa stratégie de netlinking ?. Image :n

Quels sont les inconvénients d'un PBN ?

Des sites trop artificiels

L'inconvénient majeur d'un PBN est son manque de "naturel". En effet, on peut légitimement se demander ce que peut penser Google d'un site qui a peu, voir pas de trafic, pas d’écosystème off site, souvent composé d'une majorité d'articles sponsorisés, avec des liens sur des ancres rarement neutres. De la même façon, avec la mise en place de Google EAT, on peut d'autant plus douter de l'efficacité des PBN dans la mesure où ils sont très rarement bien positionnés et ne sont jamais cités en référence sur le web (sur les réseaux sociaux ou d'autres sites)

Des CMS identiques

Souvent, les SEO à l'origine des PBN utilisent le même CMS pour administrer les petits sites. Le plus fréquent est bien sûr WordPress qui permet de monter des sites très rapidement. Google sait bien sûr détecter le CMS utilisé et il y a fort à parier qu'en cas de soupçon, il s'agit de l'une des premières choses qui sera vérifiée.

Le piège des footprints

En référencement naturel, une footprint est l'empreinte que vous laissez sur internet et qui peut être utilisée pour suivre votre activité à travers différents sites, pour localiser plusieurs comptes et plusieurs sites que vous possédez. Par exemple, si les sites du réseau possèdent une même adresse IP, vous établissez directement le lien entre eux, ce qui sera interprété par Google comme une tentative de manipulation de ses algorithmes. C'est pourquoi, pour être le plus discret possible, le réseau doit provenir de plusieurs CMS, mais aussi de plusieurs hébergements... Il existe énormément de footprints permettant de remonter un réseau de sites. Ces précautions, complexifiant fortement la création du PBN sont rarement respectées par les SEO.

Idéalement, pour pérenniser son netlinking, nous devons retrouver ce schéma :

Un lien = un site  = une adresse IP unique = un éditeur différent.

En clair, il faut être le plus naturel possible et construire son profil de liens via différents éditeurs, même si cela s'avère bien plus chronophage. C'est pourquoi certaines plateformes émergentes comme SEMJuice.com proposent d'acheter des liens en variant les sites éditeurs pour minimiser les risques.

Faut-il inclure les PBN dans sa stratégie de netlinking ?. Image :n

En savoir plus 9 façons de tirer le maximum de la construction de liens SEO avec SEMrush Article Yulia Adeeva Les piliers d’une stratégie Netlinking pérenne Webinaire oct. 22, 2019 Comment construire un profil parfait de backlinks pour les secteurs du business en France: Beauté, Banques et Voyages Ebook Jul 13, 2018

Conseils pour vos stratégies de netlinking

Que vous optiez pour un PBN, de l'achat de liens ponctuel ou du netlinking "à l'ancienne" via des partenariats, voici quelques conseils qui sont toujours applicables :

  • Variez au maximum vos ancres de liens (évitez la suroptimisation) et vos landing pages
  • Envoyez une grande partie des liens vers la page d'accueil, car c'est ce qui est naturel : quand on parle de vous, on linke le plus souvent la page d'accueil,
  • Utilisez majoritairement des ancres de type URL ou des ancres brandées, c'est le plus naturel aussi,
  • Veillez à ce que les sites qui vous envoient des liens affichent des métriques différentes et soient administrés depuis différents CMS
  • Saupoudrez votre profil de liens avec des liens en nofollow thématisés, cela ne le rendra que plus naturel,
  • Privilégiez au maximum le démarchage auprès de vrais blogueurs / influenceurs qui vous enverront du jus mais aussi du vrai trafic qualifié,
  • Surveillez la qualité des liens que vous recevez. Personne n'est à l'abri du negative SEO même si Google prétend le maîtriser. Vous pouvez pour cela utiliser l'outil Backlink Audit et auditer la qualité ou la toxicité de vos liens.

Conclusion

Le réseau de sites est aujourd'hui une technique qui ne fait plus l'unanimité car l'étau de Google se resserre au fil des mois. Si certains arrivent encore à s'engouffrer dans des brèches, il faut garder en tête que ce que Google tolère (ou ne voit pas) aujourd'hui ne le sera peut être plus demain. Il est donc préférable d'axer sa stratégie de netlinking sur le développement d'un profil de liens propres et variés. Varier les liens signifie les acheter auprès de différents éditeurs pour vous protéger notamment des footprints.

Les PBN ne sont pas à proscrire mais ils ne doivent plus constituer votre seule source de liens. Mais ils ont encore de beaux jours devant eux, notamment dans les secteurs d'activités spécifiques (injection plastique, CFAO spécialisés, pompes de relevage, etc) qui ont beaucoup de difficultés à trouver de vrais éditeurs de sites ou de blogs, ou pour venir compléter une stratégie de liens plus variés.

Nicolas Mercatili
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Tombé dans la marmite du web dans les années 2000, puis devenu rapidement passionné par le SEO, Nicolas Mercatili de l’agence CreaNico, vous propose des prestations SEO autour des solutions PrestaShop et WordPress. Nicolas vous accompagne aussi sur la mise en place de stratégies de netlinking via sa plateforme SEMJuice, toujours dans le but d’améliorer votre visibilité Google.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Plutôt surpris de trouver les PBN de certains sites phares dans des domaines d'activité particuliers avec mes maigres moyens. Que Google ne pénalise pas absolument pas. La qualité du prestataire qui met en place le PBN est réellement en cause dan ce cas là. Mais je trouve que Google ne cherche pas vraiment à débusquer les PBN. Sans citer personne, as tu déjà eu l'occasion de voir un PBN qui s'est fait attraper par Google ? Y a t il un exemple connu ? Ou bien c'est l'omerta totale ? PS : ton article est très complet et peut servir d'excellent argumentaire commercial ;o)
Alexandre Nouhaud
Assistant

Un membre expérimenté qui est toujours ravi d'aider les autres.

Un sujet intéressant qui fait peur mais qui finalement nous fait comprendre que plus Google pénalise une technique SEO et plus cela veut dire que cette dernière fonctionne vraiment. Merci pour cet article !
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Alexandre Nouhaud
Tout à fait :-)
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Article très complet et très agréable à lire ! Netlinking et PBN peuvent donner de bons résultats, quand ils entrent dans une stratégie bien maitrisée. La qualité pèsera toujours sur la quantité, même si cela demande plus de travail.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

En Agence Digitale, notre rôle concise à choisir les acteurs du marché qui nous démontre leur efficacité via des rapports de suivi de positionnement dans le temps, suite à la mise en place d'actions sur des sites d'éditeurs. Qualitativement, nous privilégions donc des plateformes type SemJuice où le conseil, l'accompagnement au choix des bons metrics et le suivi des résultat nous conforte sur les bons choix de sites. C'est aussi pourquoi nous n'avons jamais souhaité investir dans notre propre PBN.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Laurent Myoux
Merci Laurent pour ce retour !
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Bonjour !
Je suis d'accord avec Philippe : construire un PBN est réellement chronophage. Passer par une plateforme d'achats de liens est peut-être plus judicieux, et en tous cas pas forcément plus onéreux, si on considère l'économie de temps réalisée.
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Bonjour ! Sincèrement, très bon article. Plus qu'un article, c'est même une mini formation. Je vais peut être m'en inspirer pour travailler mon pitch.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Les PBN dont l'utilisation est souvent mal perçue permettent de compléter une stratégie de netlinking. Il est important de travailler les différents sites. Il ne faut pas se contenter du minimum notamment pour les contenus. Ils doivent être de qualités.
Girault
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

La difficulté pour le profane est que le terme PBN est tellement galvaudé que ça ne veut plus rien dire. Il y a des types de PBN low-cost, à proscrire dans une stratégie moyen/long terme, des PBNs adaptés à des contextes peu concurrentiels, et enfin des PBN qui n'ont (presque) rien à envier à des vrais sites ;) Dans tous les cas, il FAUT linker pour ranker, quelle que soit la stratégie... c'est linker sans stratégie et sans contrôle qui peut s'avérer très risqué. Croire qu'on peut ranker sans linker est une erreur. Dans le paysage des plateformes de vente de liens, on trouve de tout, à tous les tarifs, mais la stratégie et le conseil ne sont pas toujours inclus !
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Girault
Merci Antoine pour ce retour.
Effectivement cela est assez bien résumé !
Le lien est devenu indispensable à toute stratégie SEO, reste a en faire un bon usage et à le varier le plus possible.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Merci pour vos retours sur les PBN !

Attention à bien faire la différence entre :
- PBN dédié à une plateforme de liens, ou l'on va venir acheter un lien pour son client, mais on est sur des sites mutualisés, ou d'autres personnes auront aussi acheté des liens.
- PBN dédié à un money site, ou le client en est seul propriétaire et ou il sera le seul à avoir son lien.

Il n'y a aucun souci à se monter X sites dédiés à un client, c'est une très bonne chose.

Par contre acheter TOUS ses liens sur un même PBN, par exemple proposé par une plateforme, est risqué. J'en parlais justement avec les frères Peyronnet lors de la MasterClasse à laquelle j'ai participé cette semaine. Google peut détecter cela via des footprints et le pénaliser. L'idéal est de noyer le poisson au mieux, c'est à dire un lien par site et par éditeur différent. On éviter de publier sur plusieurs sites d'un même propriétaire et on essai de viser des sites qui ont de l'EAT autour d'eux (personnage, réseaux sociaux, visibilité...).
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Il est parfois nécessaire d'avoir un coup de pouce lors d'une migration ou refonte de sites, surtout s'il y a beaucoup de redirections à mettre en place. L'idée de pousser le plus naturellement possible les migrations/refontes avec des liens issus de PBN est une excellente chose. Cependant, il ne faut pas négliger l'effort que peut nécessiter la mise en oeuvre d'un PBN. Mixer cela avec des liens issus de plateformes de ventes de liens est également une bonne stratégie et permet de diversifier son netlinking. Il est à noter que bien souvent les plateformes permettent d'obtenir des liens avec une forte confiance ce qui, malgré le coût que cela peut représenter, reste un confort en terme de temps. Il faut donc parfois mettre en perspective le temps passer à réaliser un PBN par rapport à l'achat direct via une plateforme. Concernant les PBN, Nicolas a clairement mentionné les points sur lesquels il faut être vigilant.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Jardillier
Merci pour cet excellent retour Nicolas !
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Les PBN me paraissent intéressants pour des thématiques de niche pour lesquelles il est difficile de trouver des liens sur des plateformes d'achat
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Les liens & le contenu sont maître mot en 2019 !
Rien à vraiment changer en fait mais il faut diluer beaucoup plus que dans le passé.
Les liens sont et resteront le levier numéro UN dans le SEO puis maintenant le contenu MAIS ce qui à changé réellement c'est l'ANCRE des liens ...
En 2019 pour rester au maximum naturel je dirais qu'il faut faire un mixte de tout
- Plateforme d'achat de liens
- PBN
- Annuaire (il est toujours légitime d'avoir sa fiche entreprise dans l'annuaire de la poste et autres ... ;-)
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Yoann Galipaud
Tout à fait Yoann, les ancres de liens restent le plus dangereux envers Google dès que l'on sur-optimise.
Au niveau des PBN, il faut leur donner un minimum d'amour pour les rendre pertinents. Il vaut mieux en avoir moins, mais mieux travaillés.
Cyril GOURGEOT
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Hello, il n'y a pas que Wordpress dans vie des blogueurs ! J'utilise personnellement beaucoup Joomla qui me semble très adapté également pour monter des PBN.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Cyril GOURGEOT
Effectivement WordPress est le plus utilisé, avec 70% des parts des CMS, mais il y a d'autres alternatives comme Joomla, Drupal, Pluxml, SPIP, Blogger, Typo3...
Mais personnellement WordPress reste le plus souple et permet de mieux se noyer dans la masse. Recevoir que des liens d'un PBN à base de Joomla sera plus alertant que si c'est du WordPress.
Youcef Kébaïli
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Je suis bien d'accord que le netlinking doit faire partie de toute stratégie SEO, car le lien est au cœur de l’algorithme de Google.
Mais les besoins sont vraiment d'un secteur d'activité à l'autre. On peut ranker avec très peu de liens dans un domaine d'activité faiblement concurrentiel, ou très localisé.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Youcef Kébaïli
Bonjour Youcef, le nombre de liens que vous mentionné est à adapter au profil de liens du site. Plus le site est gros plus il sera légitime à recevoir des liens.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Comme le dit Nicolas, dans le domaine niché des entreprises spécialisés, il est très difficile de trouver des liens naturels. Du coup le PBN a toute sa place, ne serait ce que pour être à minima visible.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Christophe Jaouen
Effectivement, quand on est dans des thématiques courantes comme l'auto, la famille,... on trouve facilement des sites de blogueurs, par contre dans d'autres milieux tels que l'industrie... heureusement que l'on a les sites de SEO pour poser des liens. On trouve peu de blogueurs passionnés de cercleuses industrielles par exemple.
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Nicolas Mercatili
Très inspirant de vous lire... Désolée de ne pas relancer le débat... Moi j'en suis au stade où il faut que je rectifie le coche de mes premiers 'mauvais' choix. C'est le gros point fort lorsque le client est propriétaire des NDD, tout est possible. Sa brique peut devenir une maison.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Personnellement, je pense que les 2 stratégies sont complémentaires (plateforme de liens + PBN). Pour les sites PBN, je pense qu'il faut aussi privilégier la qualité à la quantité.
Nicolas Mercatili
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Delphin VIGNE
Le souci est que les PBN sont rarement qualitatifs !
Pas de blogueur derrière, pas de réseaux sociaux, pas de trafic sur le site, peu de mots clés et de visibilité... c'est pour cela que l'on ne peut pas se baser dessus seulement. Cela doit venir en complément dans une stratégie mesurée.
Novice

Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.

Monter un PBN qui simule le naturel est chronophage. Ainsi je pense que les plateformes d'achats de liens du fait de leur simplicité d’utilisation ont de beaux jours devant elles.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!