fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir le blog
Romain C.

Google = Big Brother ?

53
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
Romain C.
Google = Big Brother ?

On associe fréquemment Google à Big Brother, à l’instar de l’œuvre de science-fiction 1984 de George Orwell. Ce scénario d’espionnage a été adapté un grand nombre de fois, que ce soit dans la littérature populaire comme Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley, au cinéma avec des films comme Equilibrium, et même dans des shows télévisés.


L’omniscience et l’omniprésence d’une intelligence artificielle occupent toujours l’esprit de beaucoup d’usagers du Web qui considèrent Google, Facebook ou encore Apple comme les nouveaux prédateurs d’Internet. Les libertés individuelles sont-elles réellement menacées lorsque l’on confie nos data personnelles à ces entreprises ? Doit-on vraiment se méfier de Google ? Que sait vraiment le géant américain ?

Google = Big Brother Google is watching you

Qu’est-ce que Google sait vraiment de vous ?

C’est la première question que l’on se pose lorsque l’on pense à Google, à sa toute-puissance, et à sa capacité à enregistrer des milliards d’informations à propos de centaines de millions d’utilisateurs. Étant donné le nombre de services proposés, nous savons avec certitude que les données collectées touchent toutes les sphères de la vie d’un individu.

Mais depuis 2016, l’entreprise a décidé de jouer sur la transparence en mettant à la disposition de ses utilisateurs le service Google My Activity, qui offre l’opportunité de prendre connaissance d’un certain nombre de données collectées.

C’est en se connectant sur le site Web et en naviguant sur l’onglet « Autre activité de Google », que l’on peut se rendre compte de l’étendue des données stockées. On y retrouve évidemment l’historique de l’activité sur le moteur de recherche, mais aussi celle sur des services comme YouTube, ou ses dernières positions enregistrées. Vos itinéraires sont donc également connus de la firme.

Il y a à l’heure actuelle plus de 30 catégories de données stockées qu’il vous est possible de gérer depuis cet espace personnel. Évidemment, nous parlons ici uniquement des informations qui sont affectées à votre profil, car bien d’autres choses sont sauvegardées chez Google. C’est le cas de vos mails si vous disposez d’un compte sur Google Mail et de vos fichiers si vous utilisez Google Drive.

Google My Activity Ok, j'ai un petit faible pour les répliques de films cultes, merci Google

Google est la protection de votre vie privée

Comme nous venons de l’indiquer, votre activité sur les différents services de Google est accessible depuis votre espace personnel sur Google My Activity, sur lequel il vous est permis de décider de ce qui sera ou non stocké et sur lequel vous avez l’opportunité de supprimer ce que vous ne souhaitez pas conserver. La protection de la vie privée chez Google passe donc par une possibilité pour l’utilisateur de choisir ce qui sera sauvegardé ou non sur les serveurs de la firme.

Mais l’entreprise va plus loin étant donné que cela n’est que la partie visible de l’iceberg. Pour éviter les problèmes avec la police du Web, Google a pour obligation de respecter la réglementation de chaque pays autant que possible dans le cadre de la protection de vos informations personnelles. C’est le cas par exemple du RGPD ou du consentement préalable de l’utilisateur avant le stockage des cookies. Mais cela n’est évidemment pas suffisant pour assurer la sécurité de votre vie privée.

Le vol de données est ce qu’il y a de pire pour les usagers d’un service en ligne. Ainsi, Google s’appuie sur une infrastructure à la pointe de la technologie pour que vos informations ne puissent être facilement piratées. Pour prendre connaissance de tout cela, Alphabet a décidé de jouer la carte de la transparence en communiquant par le biais de sa politique de sécurité, mais également grâce à sa plateforme de FAQ qui vous informe de toutes les mesures prises.

En savoir plus [Rank me if you can] Etude : où en sont les GAFAM en 2020 ? Article Jonathan Henault

Est-il possible d’échapper à Google ?

On pourrait croire qu’il est impossible d’échapper à Google, mais cela est faux. La difficulté, si l’on souhaite être connecté à Internet, est de réussir à fuir l’ensemble des géants du Web comme c’est le cas de Microsoft, d’Apple, d’Amazon et de certains nouveaux entrants. Faire le choix de s’éloigner de Google, c’est prendre la décision de manipuler les outils de sa concurrence et donc de lui confier vos données.

Mais il est tout à fait envisageable en 2020 de limiter son utilisation des services proposés par la firme Alphabet. Afin de vous offrir quelques exemples, il est possible de se connecter à des moteurs de recherche protégeant la vie privée des individus. Il en existe des centaines. Certains se basent tout de même sur Google, mais vos informations ne seront en aucun cas communiquées à la firme.

En ce qui concerne la sauvegarde de vos données ou de la gestion de vos e-mails, il est envisageable d’opter pour la mise en place de serveurs internes qui seront installés au sein des entreprises ou à votre domicile dans le cadre des travailleurs indépendants. Toutes ces petites astuces vous permettront de surfer plus ou moins anonymement sur le Web et ainsi d’éviter d’utiliser les outils de Google de manière directe.

Envie de partager vos théories?

Participez à notre blog

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Google est-il vraiment partout ?

Pour répondre à la question, il est nécessaire de prendre connaissance des endroits où se trouve Google à l’heure actuelle. Google n’est pas qu’un moteur de recherche, mais une entreprise structurée en différents pôles. Il est donc évident que l’on risque de retrouver, à l’avenir, les programmes de la firme dans des endroits encore insoupçonnés, comme c’est le cas dans l’application de reconnaissance faciale de Clearview AI.

La diversification des activités de Google a-t-elle des limites ?

Pour comprendre ce qu’est Google, il est important d’avoir une idée précise de la manière dont a été architecturée la société Alphabet qui possède le moteur de recherche. Cette restructuration a été annoncée par la firme en 2015. L’objectif était de créer une maison mère à laquelle Google appartiendrait, mais également de repositionner certains des projets entrepris par la société.

Derrière ce montage, il est plus facile pour Google de racheter ou de développer de nouvelles choses, ce qui montre la volonté pour le groupe de s’étendre à un grand nombre d’activités. En ce qui concerne Google, cette société possède d’autres entreprises comme YouTube, Google Maps, Google Android, Google Adwords… Toutes ces entreprises sont centrées sur l’utilisation d’Internet.

Alphabet, quant à lui, détient évidemment Google, mais également Nest, le spécialiste de la domotique, ou encore Calico, qui œuvre sur la lutte contre le vieillissement. On peut aussi trouver Google X, qu’on appelait autrefois Google X Lab et qui appartenait à Google, mais qui a été repositionné sous Alphabet. C’est un laboratoire de recherche dans lequel bien des thématiques sont abordées. On y travaille par exemple sur les voitures autonomes à l’image de Tesla, sur la réalité augmentée et même sur un bracelet permettant de détecter la présence de cellules cancéreuses. On est bien loin du moteur de recherche et de nombreux projets sont tenus secrets.

En bref, ce qu’il faut retenir dans tout cela, c’est que le nombre de nouvelles sociétés est en constante progression étant donné les moyens conséquents de Google. Si tout cela a été possible, c’est par le biais des méthodes de travail un peu particulières de l’entreprise. Dès ses débuts, elle a permis à ses salariés d’œuvrer sur des développements divers en toute autonomie.

C’est en puisant dans la créativité et la passion de l’ensemble de son personnel que Google a pu mettre au point les projets que nous connaissons tous comme Google Mail. Les projets sont tellement libres qu’on en a vu apparaître de toutes sortes. On peut citer par exemple le Doodle qui vient décorer le moteur de recherche lors d’évènements importants.

De plus, Google s’est mis en quête de racheter les initiatives les plus prometteuses. L’entreprise a aussi la chance d’être implantée dans un secteur où naissent un grand nombre de startups. La Californie est l’endroit rêvé pour les créateurs ayant besoin d’investissements dans leur projet. C’est de ce fait tout un contexte en constante évolution qui fait que Google est presque partout à l’heure actuelle.

Google Doodle Et un beau Google Doodle, un !

Vers un monopole de Google ? Et les autres alors ?

On a évidemment l’impression d’aller vers un monopole de Google, mais il est important d’avoir une vue d’ensemble du secteur pour se rendre compte qu’Alphabet n’est pas la seule entreprise qui a actuellement le vent en poupe. Il faut aussi compter sur les GAFA, Google, Apple, Facebook et Amazon.

Ces quatre grands groupes sont omniprésents sur des activités très similaires. Si l’on prend par exemple le marché de l’enceinte connectée, trois de ces organisations ont développé leurs propres appareils. Évidemment, chacune d’elle tente de se spécialiser et de se positionner sur certains secteurs, et surveiller uniquement Google serait une erreur.

Aujourd’hui, des entreprises comme Amazon occupent de plus en plus de place sur Internet et dans le monde de la collecte des données. Dans un autre domaine, on a aussi Tesla et sa voiture intelligente qui est en mesure d’enregistrer toutes les actions de votre véhicule.

Ce n’est finalement pas de Google dont il est nécessaire de se méfier, mais plutôt de nous-mêmes en tant que protagoniste du Web. Il est important de sortir dès maintenant de la passivité du simple consommateur pour devenir un véritable acteur et choisir à qui nous faisons confiance et ce que nous souhaitons donner en ce qui concerne nos informations personnelles. Un utilisateur d’Internet averti en vaut deux.

Essayez gratuitement pendant 7 jours

SEO, Content Marketing, Social Media... tout SEMrush Guru

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Romain C.
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Envoyer des commentaires
Vos commentaires doivent contenir au moins 3 mots (10 caractères).

Nous n'utiliserons cette adresse e-mail que pour répondre à vos commentaires. Politique de confidentialité

Merci pour vos commentaires.