fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques

81
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques

Aurélie Moati
E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques

L’e-mail marketing est peut-être un des outils de marketing digital parmi les plus utilisés. Bien exploité, il apporte d’excellents résultats. Mais nous commettons souvent des erreurs élémentaires qui poussent nos clients à fuir.

Voyons la liste des erreurs les plus courantes, et quelques astuces pour tirer les meilleurs bénéfices du marketing par e-mail.

Statistiques sur l’e-mail marketing en France

Selon une étude menée par Newsletter2Go en 2018 et qui a porté sur 360 millions d’e-mails, le taux d’ouverture moyen tout secteur confondu est de 26,56%, et le taux de clics de 4,11%. Le podium en terme de taux d'ouverture est occupé par le secteur photo vidéo (33,59%), puis les arts (32,49%) et les hobbies (32,40%). Pour ce qui est du taux de clics, les secteurs les plus performants sont les hobbies (6,67%), l’édition (6,41%) et l’agriculture (5,52%).

Les mauvais élèves en terme de taux d’ouverture sont les secteurs du e-commerce, de l’informatique et du tourisme avec des taux d’ouverture entre 16,34% et 21,45%. Pour ce qui est du taux de clics, les plus faibles concernent les secteurs de l’informatique, du e-commerce et de la beauté, avec des taux inférieurs ou égaux à 2,5%.

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques. Image :n

Les erreurs à éviter absolument

Bâcler l’orthographe, la ponctuation et utiliser des mots typiques d’un spam

Ce type de messages ne favorise pas l’interaction avec l’entreprise qui l’envoie. Une utilisation récurrente de points d’exclamation et de majuscules peut même être perçue comme agressive. Loin d’attirer l’attention de l’utilisateur votre message pourrait se retrouver dans le dossier spam, surtout si vous commettez ces erreurs dans l’objet de votre e-mail. L’e-mail marketing a pour but de fidéliser le client pas de l’invectiver.

Ne pas faire de mails responsive

Il semble dérisoire d’insister sur ce point à l’heure actuelle. Pourtant, il n’est pas rare de recevoir des e-mails qui ne sont pas adaptés au format mobile : images tronquées, boutons trop proches les uns des autres…  Alors que 48% des internautes privilégient le Smartphone pour consulter leurs emails sur leur Smartphone ! Avez-vous vraiment envie de vous privez de 48% des destinataires de vos e-mails ?

Acheter une base de données de contacts

Pour être clair, cette pratique est illégale. Vous ne pouvez pas acheter une base de données... mais la louer oui. Cependant, loin de résoudre vos problèmes, cela pourrait vous en amener de nouveaux :

  • Cette liste n’est pas la liste de vos clients, mais celle d’une autre entreprise, tous les contacts ne correspondront donc pas à votre cible.

  • Quid de la qualité de la base : doublons, informations erronées ou dépassées ?

  • Ces contacts ne vous connaissent pas et se demanderont à coup sûr comment vous avez eu leur coordonnées. Vous ne ferez donc pas une première bonne impression.

  • Le meilleur pour la fin, le risque de se retrouver blacklisté est grand, et votre réputation risque d’en prendre un coup. 

Ne pas accorder assez d’attention à l’objet de vos e-mails

C’est la première chose que le destinataire de votre courrier verra, l’objet. C’est l’objet qui déterminera aux yeux de l’internaute l'intérêt de cliquer ou non pour ouvrir le mail. L’objet doit donc être pertinent et susciter l'intérêt de votre cible. Evitez donc les objets à l'aspect trop commercial et les phrases trop longues, qui seront tronquées à coup sûr. Montrez plutôt à votre destinataire ce qu’il peut “gagner” en ouvrant votre email.

Renvoyer votre email

Vous vous dites surement qu’ainsi vous doublerez les chances d’être lu, mais non. La personne qui a déjà ouvert votre email une première fois, vous trouvera trop insistant, et celle qui vous a ignoré n’aura aucun mal à mettre votre courrier dans la corbeille une seconde fois.

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques. Image :n

Cacher le lien de désinscription

Si un destinataire ne veut plus recevoir vos emails, il doit pouvoir se désabonner facilement. Ne faites pas de la désinscription un parcours du combattant. Cela lui permettra de garder une bonne image de votre entreprise et peut-être se réinscrira-t-il ultérieurement. 

Envoyer trop ou trop peu d’emails

Essayez de trouver le bon rythme en fonction de votre secteur et de l’activité de votre entreprise. Si vous êtes un e-commerçant, le fait d’envoyer un mail par jour pour parler de vos promotions ne choquera personne. Par contre, si vous vendez des formations et que votre cible est plutôt BtoB, envoyer un mail par jour peut vite passer pour du harcèlement.

One size fits all

La personnalisation est une des clés d’une bonne campagne d’e-mailing. Il ne s’agit pas seulement de mettre le prénom du destinataire dans l’objet, mais d’adapter le contenu de votre e-mail à chaque destinataire. Tous les contacts de votre base n’ont pas le même rapport avec votre entreprise ou votre commerce. Il faut segmenter votre base de contacts et adapter chaque message à chaque typologie de destinataires : prospects, clients, clients réguliers,...

Ne pas faire de test d’envoi

Une fois votre e-mail prêt, faites un test en l’envoyant en interne et en le testant sur divers service de messagerie. Un e-mail peut parfaitement s’afficher dans Gmail et être complètement illisible sur Outlook. Prêtez particulièrement attention à l’affichage des images, la lisibilité, la structure du mail, les liens et les CTA.

Ne pas soigner les détails

Chaque email que vous envoyez transmet une bonne ou une mauvaise image de votre entreprise. Ne négligez rien ! La moindre faute d’orthographe pourrait dégrader votre image professionnelle.

Blogueur-né : grand concours 2019

Gagnez un MacBook Air 2019 et un compte SEMrush GURU

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Comment exploiter au mieux les instruments d’e-mail marketing ?

Après la liste des erreurs les plus courantes, voici la liste des bonnes pratiques pour utiliser au mieux cet outil puissant qu’est l’e-mail marketing.

Avoir une stratégie

Avant de foncer tête baissée et envoyer sa première campagne, il est nécessaire de réfléchir quelques instants afin de définir des objectifs clairs et précis. Quels résultats attendez-vous de cette campagne ? Est-ce que l’e-mailing est la meilleure solution ? Quels sont les objectifs chiffrés ? Il est primordial de déterminer en amont votre roadmap et les kpi à atteindre. 

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques. Image :n

Proposer un contenu de qualité

Qui voudrait perdre du temps à lire un e-mail générique et sans aucun intérêt pour soi ? Mettez-vous à la place du destinataire. Il reçoit probablement des centaines d’e-mails par jour et il n’ouvrira donc que ceux qui lui apporteront quelque chose. Et si vous ne l'intéressez pas, soit il se désinscrit, soit il vous signale comme spam.

Utiliser des emojis et des gifs

En 2018, Leanplum a mené une étude afin de savoir si utiliser des emojis augmentait le taux d’ouverture des e-mails... et la réponse est oui. Pour cela, ils ont analysé les taux d’ouverture des e-mails contenant un ou plusieurs emojis dans l’objet versus ceux qui n’en avait pas. Le résultat est sans appel, les e-mails avec emojis ont obtenu un taux d’ouverture de 66% supérieur à ceux sans émoticônes. Ce qui signifie plus d’occasionsd de retenir et de convertir le destinataire !

Checker régulièrement les outils d’analytics ! Et plus encore, ajuster ou corriger le tir si nécessaire. Vérifiez régulièrement ce qui a fonctionné ou non et apprenez de vos erreurs. Il n’est pas suffisant de vérifier le taux d’ouverture ou de clics. Il faut aussi investiguer pour savoir pourquoi un e-mail a plus plu qu’un autre.

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques. Image :n

Choisir un logiciel d’e-mailing professionnel

Imaginons que vous souhaitiez couper un arbre, préférez-vous avoir un couteau ou une hache ? C’est la même question qui se pose entre les outils d’e-mailing gratuit et les outils payants. Si vous avez besoin de peu d’information, de personnalisation et que votre base d’abonnés contient peu de contacts, alors un logiciel gratuit peut s’avérer suffisant. Mais si vous souhaitez vous lancer dans des campagnes de marketing digital professionnelles, il vous faudra un outil digne de ce nom.

Calendrier Marketing

Un outil pour gérer toutes vos activités

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Avoir une charte graphique cohérente et harmonieuse

Offrez à vos destinataires une expérience de lecture agréable grâce à un graphisme harmonieux et non pas excessif. Vous pouvez par exemple :

  • Faire des recherches sur la signification des couleurs et leur utilisation en marketing

  • Utiliser des outils qui vous aideront à trouver des coloris harmonieux

  • Utiliser des images et des logos de haute définition

Utiliser l’A/B testing

Il n’est pas évident de savoir à l’avance ce qui fonctionnera ou non. Pour cela, il est judicieux d’utiliser l’A/B testing. Vous pourrez ainsi tester différents visuels, CTA ou texte sur un échantillon de votre base de contacts et voir ce qui fonctionne le mieux. Cela vous permettra d’améliorer le ROI de vos campagnes, d’envoyer des emails plus pertinents et de baser vos choix sur une réalité statistique.

E-mail marketing : pièges et bonnes pratiques. Image :n

Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Tombée dans la marmite du SEO il y a quelques années, j'exerce ma profession de Responsable SEO au sein de la startup appvizer. L'acquisition de trafic étant une vraie passion, je travaille aussi régulièrement sur l'emailing, les réseaux sociaux et le SEA.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Romain C.
Assistant

Un membre expérimenté qui est toujours ravi d'aider les autres.

Bonjour Aurélie, vous auriez des logiciels d'e-mailing à nous conseiller?
Khier Saidani
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Merci Aurélie. J'ai déjà fait plusieurs fois, eh bien c'était raté. Là, je ferai beaucoup plus attention grâce à ce rappel.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!