fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

Désindexations en masse de Google : quelles leçons retenir ?

77
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

Désindexations en masse de Google : quelles leçons retenir ?

Hugo Mercier
Désindexations en masse de Google : quelles leçons retenir ?

On pourra dire que la sphère du web a pris un sacré coup sur la tête, début avril. Webmasters et experts en référencement naturel ont passé une fin de semaine mouvementée suite à un caprice de Google. Que s'est-il passé ?

Désindexation massive de Google

Tout commence le vendredi 5 avril 2019, en fin de journée. Alors que bon nombre de personnes s'apprêtaient à passer un weekend reposant, le moteur de recherche utilisé par 85% des internautes dans le monde commençait à désindexer une multitude de pages de ses résultats de recherche.

On imagine alors que ceux qui ont eu l'idée de travailler le samedi matin (et qui ont pour bonne habitude de vérifier la santé de leur site régulièrement) ont été les premiers à prendre une douche froide : les pages les plus importantes de leur site ne sont plus indexées sur Google ! Ce n'est pas normal, on revérifie... La page d'accueil est aussi désindexée ! Quelle meilleure façon de commencer son week-end ?

Le premier réflexe, et surement le bon, a été de vérifier les actions manuelles de sa search console. A priori, quand on se prend une pénalité effectuée manuellement, c'est qu'on a fait quelque chose de très vilain, mais ça vaut le coup d'aller voir. Et rien de ce côté. Pour ceux qui travaillent avec des agences en référencement, la probable difficulté à les avoir au téléphone un samedi rend l'histoire encore plus insupportable. Bref, c'est la crise et on se demande pourquoi on est désindexé sans raison apparente !

Les e-commerçants les plus touchés

En savoir plus TOP 15 des sites e-commerce les plus populaires sur Google.fr en 2019 Article Ksenia Bounina

Pour un site e-commerce en France qui a quelques années d'existence, et de ce fait un positionnement noble dans les résultats de recherche, le référencement naturel constitue au moins la moitié de son trafic. Leur principale préoccupation est généralement de référencer ses catégories. Cela permet de se positionner sur des mots clés les plus tapés dans Google et d'attirer un flux constant de visiteurs dans le but de vendre ses produits. Faites disparaitre cette page de catégorie de Google, et vous allez perdre immédiatement des ventes ! Beaucoup de ventes.

Un bug presque résolu

Si certains ont eu la chance d'être informés rapidement via le compte Twitter de Google searchliaison, beaucoup ont paniqué alors qu'une solution simple pouvait (à priori) contrer le problème. Il suffisait de faire une demande d'indexation de la page désindexée en la re-soumettant depuis sa search console. A retenir en cas de récidive.

Côté Français, @VincentCourson a indiqué que le problème avait majoritairement été résolu dans son Tweet de dimanche soir. Encore une occasion de s'abonner à des comptes utiles pour vous éviter les cheveux blancs. Ce n'est toutefois pas une raison de baisser sa vigilance ; on peut encore constater que le baromètre de SEMrush sensor est dans le rouge. Profitez-en pour faire un audit de vos données analytiques.

Quelques conseils pratiques en cas de désindexation massive de Google Quelques conseils pratiques en cas de désindexation massive de Google

L’occasion de remettre en question sa stratégie d’acquisition ?

Suite à l'annonce faite par Google via le compte tweeter de Google SearchLiaison, beaucoup de webmasters (et même des plus petits gérants), ont crié haut et fort l'impact que cela a eu sur leur chiffre d'affaire. On peut les comprendre, mais ne vaudrait-il pas mieux remettre en question sa stratégie d'acquisition ?

Voilà la bonne occasion qui fait réfléchir. Ainsi donc, rien ni personne ne peut vous garantir une place dans le moteur de recherche le plus utilisé au monde. La question "coup de poing" à vous poser serait la suivante : et si Google jette mon site en-dehors de ses résultats, pour une raison x ou y, que deviendrait-il ? Et les conséquences qui en découlent (perte de trafic, de CA, etc...) ? Ne serait-ce pas dramatique pour beaucoup ? Enfin, est-ce un scénario qui semble impossible ?

Comme j'en parle dans mon blog e-commerce, il est crucial de diversifier ses sources de trafic pour palier à ce type de trouble. Au même titre qu'un trader expérimenté ne mettrai pas tout son capital sur une seule action, tout site doit développer une acquisition variée. Si c'est une évidence, cela peut s'avérer être une tâche délicate.

Diversifier son trafic naturel

Le trafic, c'est le nerf de la guerre. Vous pouvez avoir le plus beau site du monde, sans trafic, il ne vous apportera rien. Mais alors que Google a laissé sur le carreau beaucoup de sites durant le week-end dernier, on est en droit de se demander comment ne plus dépendre de son moteur de recherche. Si cette fois, c'était un simple bug, cet épisode nous rappelle que trop bien le risque de dépendre autant de son apport de visiteurs.

En portant la réflexion sur son fonctionnement, on remonte souvent que Google cherche à offrir la meilleure expérience à ses visiteurs ; en ce sens, il propose des sites en fonction de ce qu'il estime (ou son algorithme), être le plus pertinent pour ce dernier. C'est justement là qu'il faut réfléchir, ce point est très important pour Google, car il a du sens.

Ne laissez pas votre place

Utilisez SEMrush pour vous positionner au sommet de la SERP

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Les actions à mettre en place

Diversifier son trafic naturel

  • L'e-mailing : sans doute la source de trafic la plus qualifiée. Pour rester en contact avec votre audience de qualité, l'envoi d'un e-mail par semaine est le strict minimum afin de garder un flux régulier de visiteurs. Ces derniers savent qui vous êtes, ce sont des visiteurs en or qui chacun en valent 100 autres. Pour bénéficier de ce puissant levier, il est primordial de capter des leads sur votre site en amont, à l’aide par exemple de formulaires qui intéressent votre lectorat.

  • Les articles invités : quel que soit votre secteur, même de niche, écrire vos articles sur d'autres blogs ou sites est un drain de visiteurs intéressant. Vous pouvez facilement trouver des sites qui ont la même audience que vous, sans pour autant être des concurrents directs. L'effet kiss cool : vous pouvez y insérer un backlink pour votre référencement naturel tout en profitant des lecteurs de ce site. En effectuant cette action 2 fois par mois, ces sites référents vous apporteront un trafic important en seulement quelques semaines. Cela dépend bien sûr de la popularité de ce site, et de la qualité du contenu que vous fournissez.

  • Les réseaux sociaux : trop souvent délaissés, ils sont pourtant une source de trafic qui peut être importante. On note bien souvent sa mauvaise qualité (le trafic organique), mais c'est tout de même une source gratuite et qui ne demande que quelques minutes par jour pour son exploitation. Vous pouvez capter une partie de ces visiteurs pour les transformer en visiteurs “qualifiés” via votre newsletter.

  • Les forums : vous êtes un expert en cochons d'Inde ? Vous devriez avoir un compte sur les plus gros forums qui parlent de ces adorables petites bêtes. Ajoutez le lien de votre site en signature, et répondez régulièrement aux nouveaux posts et topics. Si vous apportez de la valeur à ces visiteurs, vous vous ferez rapidement une bonne réputation, et vous pourrez générer une nouvelle source de visiteurs directement intéressée par votre contenu. Encore une fois, les fans de cochons d'Inde sont certainement aussi attirés par la protection animale, etc... Soit encore de nombreuses autres possibilités d’apporter votre avis d'expert !

  • Le partage physique : parce que nous restons encore malgré tout des être humains, avec une voix, des yeux et des oreilles, pensez en-dehors du cadre internet et parlez de votre site de vive voix. Participer à des salons ou séminaires (encore mieux, en tant qu'intervenant) vous donnera la possibilité de faire connaître votre site.

  • Les livres blancs : une technique encore trop peu utilisée par les créateurs de contenus. Pourtant, créer un livre blanc est assez simple pour quelqu'un qui connaît bien son domaine. Partagez-le au maximum sur les réseaux sociaux et à votre liste d'e-mails. S'il est intéressant, il sera à son tour partagé ; heureusement, vous n’aurez pas oublié d’y inclure le lien et le nom de votre site !

Vous voilà avec une bonne charge de travail, mais vous constaterez vite que, réalisées intelligemment, ces possibilités sont des plus intéressantes. Si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas à les partager en commentaire, ils sont faits pour ça. Et n'hésitez pas à visiter mon blog si vous avez été conquis par cet article !

Hugo Mercier
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Passionné par le e-commerce depuis plus de 10 ans, je suis aujourd'hui en quête d'aider les plus petites entreprises et ceux qui veulent se lancer dans l'aventure.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Cyril GOURGEOT
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Hello !
Et maintenant, avec le recul de quelques semaines, voir 2 mois, avons nous l'info sur les sites désindexés : sont-ils bien tous remontés ou ont-ils subit des pertes durables de positionnement ?
Khier Saidani
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Merci beaucoup pour cet article ! A propos de mon site, certains requêtes ont connus une forte et progression et d'autres moins mais reste beaucoup à faire pour obtenir du trafic. Les changements, c'est au quotidien.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!