fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

La checklist SEMrush pour la migration de site

La checklist SEMrush pour la migration de site

Cet article est en Français
Nikolai Boroda
Cet article est en Français

Si vous avez décidé de migrer votre site, vous entrez dans un réseau de décisions complexes, de plan de travail flexible, et de défis techniques.

Mais ne vous inquiétez pas ! Nous sommes là pour vous aider à tout résoudre, étape par étape.

Qu’est-ce qu’une migration de site ?

La migration de site est un processus auquel on soumet un site afin de changer sa configuration ou sa technologie. Une migration ne consiste donc pas en de simples mises à jour, car elle implique des changements conséquents, qui concernent en général la plateforme du site, la structure, le contenu, la localisation ou le design.

Bien que la migration d’un site puisse être une nécessité pour résoudre des problèmes, elle comporte inévitablement de nombreux risques : de la chute du positionnement dans les moteurs de recherche à la perte de certaines parties de votre site.

La migration d’un site est un processus exigeant, et vous devez avoir de bonnes raisons pour vous y lancer.

Les raisons pour migrer votre site

Il y a différentes situations auxquelles vous devrez peut-être faire face en tant que propriétaire d’un site où la migration est votre meilleure perspective, voire votre seule possibilité. Examinons les plus communes.

Changer la structure de votre site, la navigation, ou le design

Retravailler votre site n’est pas une chose que vous devez entreprendre par caprice. Si vous sentez que vos conversions ou ventes sont plus faibles à cause de l’apparence de votre site ou du parcours client, vous devriez d’abord le prouver en excluant les autres causes, celles qui ne sont pas liées au design ou à l’architecture.

Passer à un nouveau CMS ou framework

Avoir un site sur une plateforme obsolète peut vous limiter énormément et agacer votre audience au plus haut point. Choisir un CMS qui vous convienne est un autre sujet, pour une autre fois ; il n’y a pas de réponse unique, car chaque site exige une approche spécifique.

Assurez-vous que passer à une technologie différente est la seule option qui vous reste, et qu’il est impossible d’améliorer votre configuration actuelle pour répondre à vos besoins.  

Ajouter une version mobile

À l’époque de l’indexation mobile-first et sachant l’immense proportion de trafic mobile par rapport au desktop, il est difficile de ne pas penser à l’optimisation pour les plateformes mobiles. Cela dit, vous devriez d’abord analyser les préférences de votre audience et trouver un bon équilibre coût/avantage pour créer une expérience adaptée au mobile.

Passer du HTTP au HTTPS

Implémenter le protocole HTTPS sur votre site n’est pas seulement important du point de vue de la sécurité, cela permet aussi de remédier à une expérience utilisateur négative, puisque la plupart des navigateurs envoient des pop-up pour avertir que les pages ne sont pas sécurisées.

Cependant, vous n’avez peut-être pas besoin de faire passer immédiatement tout votre site en HTTPS, et vous pouvez commencer par les pages qui stockent les informations personnelles des utilisateurs.

Passer à un nouveau serveur

Si vous n’êtes pas satisfait de la performance de votre serveur ou de vos conditions d’hébergement, vous voudrez peut-être faire appel à un autre hébergeur. Prenez le temps d’effectuer des recherches pour trouver le bon, et ne vous précipitez pas sur le premier hébergeur venu, qui risque de se révéler aussi décevant que l'actuel.

Changer le nom du domaine

Vous voudrez peut-être aussi changer le nom de votre domaine pour créer une nouvelle image de marque ou acquérir une meilleure URL. Mais comme pour les autres raisons de migrer, changer le nom du domaine est une décision lourde de conséquences, qu’il ne faut donc pas prendre à la légère.

Avant de commencer la migration

Notre checklist interactive contient toutes les étapes dont vous aurez besoin pour réussir votre migration de site, alors n’hésitez pas à l’utiliser comme guide ou comme support de planification.

Pour le moment, vous devez retenir que la clé pour une transition en douceur est une planification et un contrôle méticuleux.

Tenez-vous-en donc aux règles de base :

●  Informez vos utilisateurs de la future migration de votre site. Même si vous suivez toutes les instructions à la lettre, votre site n’est pas à l’abri de dysfonctionnements, et il vaut donc mieux prévenir votre audience.

●  Essayez de ne pas migrer tout le site en même temps. Créez d’abord un échantillon test d’un nouveau site. Puis quand vous êtes sûr que tout fonctionne, commencez à déplacer votre site petit à petit.

●  Évitez de mélanger différents types de migration en même temps. Par exemple, si vous voulez changer le nom de votre domaine, et passer à un nouvel hébergeur, et redesigner l’architecture de votre site, nous vous recommandons de procéder par étape.

●  Migrez votre site durant une période où le trafic est bas, dans la mesure du possible, car cela minimisera l’impact d’un éventuel problème. De plus, un chargement réduit du serveur permettra à GoogleBot de crawler et d’indexer votre nouveau site plus rapidement.

●  Espérez le meilleur, mais préparez-vous au pire. La migration de site est une entreprise sérieuse, qui comporte de nombreux pièges et de problèmes potentiels. Utilisez notre checklist tout au long du processus pour en faciliter le déroulement.

● Et souvenez-vous : planifiez et contrôlez !

Voici des récits et des astuces de spécialistes du secteur :

La checklist SEMrush pour la migration de site. Image :n

La pire situation que j’ai connue a décimé environ 90% du trafic organique des sites (ce qui correspondait à 90% du trafic total des sites). Plusieurs problèmes s’étaient associés pour tout simplement détruire les rankings des sites :

- changement complet de la structure des URL

- perte de l’optimisation des pages clés

- perte d’une partie du contenu et des pages clés

- changement du logiciel de forum (qui représentait environ 40% du trafic organique)

- changement des URL (peu après un changement antérieur)

- plusieurs problèmes avec les redirections (variations de domaine, niveau de page, etc.)

- la perte du domaine antérieur, puisqu’on pensait qu’il n’était plus nécessaire (alors qu’il représentait un capital de plusieurs années)

C’était une parfaite conjonction de problèmes. Le processus de redesign a été effectué par deux développeurs. Il y avait eu un récent renouvellement de l’image de marque. Des changements successifs rapides dans les noms de domaine. Et cerise sur le gâteau, il y a eu la perte du domaine historique (le premier sur lequel le site s’est appuyé pendant des années).

Enfin, le SEO n’a tout simplement pas été pris en considération jusqu’à ce que les lumières s’éteignent. Nous n’avons pas été convoqués avant à peu près un mois après le lancement, c’était donc une situation difficile à résoudre, où tout chancelait de partout. C’est une œuvre de charité, on a donc fait le travail pro bono, et je pense que nous avons réussi à remonter une bonne partie de la pente en environ 3 mois. Ça a été extrêmement pénible cela dit, et le domaine historique perdu n’a pas été récupéré.

Les plus gros problèmes de migration de site proviennent en général d’un changement dans le système de gestion de contenu, en particulier sur les gros sites. Souvent une structure d’URL complètement différente. Des centaines/milliers/millions de pages. Plutôt qu’un problème technique particulier, j’ai tendance à croire que la taille du site est ce qu’il y a de plus délicat.

Effectuer plusieurs changements à la fois peut aussi créer une situation problématique : un nouveau CMS, une structure d’URL différente, des modifications dans le contenu, HTTP vers HTTPS, etc. Chaque changement introduit une nouvelle variable et une nouvelle chose à gérer (et potentiellement à rater). Le problème de charité ci-dessus en est presque un parfait exemple, et tout a été changé en même temps : contenu, CMS, logiciel de forum, les URL : tout cela sans considération pour le SEO. La résolution de cette accumulation de mauvais pas a été cauchemardesque.

Une chose qu’il vaut la peine de mentionner : chez BowlerHat (mon agence), nous parlons beaucoup de propriétaires de petites entreprises qui sont préoccupés par la perte de trafic de site durant le redesign. Dans la plupart des cas, cette crainte est injustifiée. Pour le petit site commercial type, utilisant WordPress, se positionnant donc principalement sur des termes commerciaux locaux, la migration devrait être facile. Vous devez quand même passer par les étapes principales, mais n’importe quel spécialiste SEO ou développeur web devrait être capable de faire cela sans accroc majeur.

Comme règle d’or, je vous conseille de rester le plus simple possible. Essayez de ne pas entreprendre plusieurs changements en même temps. Ne modifiez pas les URL si vous pouvez vous en passer. Effectuez une analyse et établissez une planification claire, car en fin de compte, échouer à planifier, c’est planifier son échec.

Commencer la checklist 

Évaluez la performance de votre site

Créez un projet dans l'outil Audit de site

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com
 

Nikolai Boroda
SEMrush

SEMrush employee.

SEMrush aficionado. Fascinated by Google’s influence on SEO, PPC, the world.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Cyril GOURGEOT
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Merci pour ce partage.
Parfois un changement de version d'un CMS s'apparente davantage à une migration qu'à une mise à jour. C'est le cas du passage de la version 1.6 à 1.7 de Prestashop, mais en prenant les bons outils et en appliquant la bonne méthode, ça se passe bien.
Et dans ce cas, les URL ne changement normalement pas, la navigation peu (sauf si on modifie le moteur de filtres sur les pages catégories). C'est donc assez "safe" de le faire concernant le SEO.

Concernant le passage http à https, je préconise cependant de passer tout le site en https et il faut alors penser à modifier l'intégralité des liens contenus dans le site. Et il y en a souvent en dur, dans des pages d'articles, des fiches produits, etc. Faire une recherche dans la base de données directement permet souvent de gagner un temps fou.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!